La Trilogie de l’Empire Tome 1 de Raymond E. Feist et Janny Wurts

Écrit par Raymond E. Feist et Janny Wurts • Paru en Mai 2006

636 pages

C’est au moment où Mara, unique héritière du clan des Acoma, s’apprête à prononcer les mots qui la consacreront prêtresse pour le restant de ses jours, que Papéwaio, le plus fidèle des soldats du clan, interrompt la cérémonie pour lui annoncer la mort de son père et de son frère. Propulsée à la tête du clan, Mara doit regagner ses terres en urgence pour sauver sa maison de la ruine et de la honte. Car au Jeu du Conseil les ennemis des Acoma sont nombreux. Il faut reformer au plus vite l’armée décimée, pérenniser les liens commerciaux qui assurent au clan ses revenus et nouer des alliances politiques susceptibles de mettre en échec les plans des maisons rivales. À condition, bien sûr, de survivre aux assassins toujours plus nombreux qui viennent la traquer jusque dans son fief…

« Fille de l’Empire » de Raymond E. Feist et Janny Wurst est le premier tome de « la trilogie de l’Empire ». On y rencontre Mara, fille du seigneur des Acoma qui a alors 17 ans. Elle a choisit une vie de prières et de méditation et s’apprête donc à devenir une prêtresse de Lashima. Mais son choix ne se réalisera jamais. En effet, son père et son frère étant mort à la guerre, son devoir est de leur succéder en tant que Dame des Acomas. Mais comment Mara va t’elle réussir à gouverner une grande maison alors que son éducation ne la destinait pas à ce rang et qu’elle s’attendait à dédier le restant de ses jours à la déesse Lashima …

Dès le début de l’histoire, j’ai adoré le style d’écriture des auteurs. Les descriptions sont détaillées mais pas trop, ce qui nous permet de bien nous représenter les lieux sans que ça deviennent trop long. En fait, quand on lit ce livre, tout nous parait naturel. L’écriture est fluide et on ne voit pas les pages défiler. Malgré de longs chapitres (environ 40 pages chacun), je ne me suis jamais ennuyé et j’ai toujours eu l’impression d’être dans l’histoire. C’est vraiment un énorme point positif car le livre se lis donc très vite et de façon très naturelle.

En ce qui concerne l’histoire à proprement parler, j’ai tout de suite accroché. Le fait que le destin de Mara change du tout au tout et surtout qu’elle se retrouve à une place qui ne lui était pas destinée. En effet, elle est la seule Dame d’une Maison puisque toutes les autres sont dirigées par des hommes. Cette différence est à la fois une force et une faiblesse pour elle. Une force car elle n’a pas la même vision que les autres seigneurs et une faiblesse car tous la sous-estiment, ce qui met dès le début de l’histoire l’honneur des Acoma en péril, puisque le domaine peut être attaqué à tout moment.

Grâce à ce livre on découvre toute une culture, avec ses traditions et ses coutumes. J’ai vraiment beaucoup aimé le code d’honneur créé par les auteurs. On voit qu’il y a eu un gros travail de création en amont de ce livre de la part des auteurs. J’ai surtout aimé le Jeux du Conseil qui tient une place prépondérante dans l’histoire. J’ai vraiment tout apprécié dans ce monde, les lieux, les décors, l’action … Rien n’est laissé au hasard. Le gros point fort de ce livre de fantasy c’est qu’on croirait presque que le monde créé par les deux auteurs existe vraiment tellement tout nous parait très réel.

En ce qui concerne les personnages, Mara est incontestablement ma préférée. C’est une femme qui n’hésite pas à prendre des risques pour l’honneur de son clan et pour venger son père et son frère de la trahison qui leur a donné la mort. Elle est très intelligente et c’est une fine stratège. Mais ça ne l’empêche pas d’avoir du cœur et d’être aimable avec ses fidèles serviteurs. Le caractère de Mara est très complexe et travaillé, on voit que les auteurs on prit le temps de créer cette femme au grand destin. En ce qui concerne les autres personnages, j’aime beaucoup Nacoya et sa sagesse. Elle apprécie sa Dame et lui voue un amour maternel tout au long du roman. Papéwaio et Keyoke sont aussi des personnages que j’apprécie beaucoup, pour leur fidélité envers Mara et leur sens du devoir. Ce sont des hommes braves et courageux qui ne manquent pas d’honorer leur clan.

En bref c’est un roman qui m’a passionné, je l’ai trouvé très travaillé et complet. C’est très simple je ne lui ai trouvé aucun défaut. Avec cette trilogie, j’ai découvert un auteur de talent déjà renommé : Raymond E. Feist, dont je ne manquerais pas de lire d’autres œuvres. J’ai été transportée et émerveillée par cette histoire, celle du destin d’une femme. Je recommande donc ce livre à tous mais surtout à la gent féminine car vous ne pourrez qu’adorer cette lecture. En ce qui me concerne, j’ai vraiment hâte de me lancer dans les deux prochains tomes !

Coup de coeur

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s