June Tome 1 : le Souffle de Manon Fargetton

Écrit par Manon Fargetton • Paru en janvier 2012

322 pages

– Tu peux partir, June, tu peux refuser d’apprendre à te servir du Souffle.
Mais c’est ton héritage. Cela te rattrapera toujours. – Mon héritage ? Et si je n’en veux pas, moi, de cet héritage ? Il y a encore quelques mois, ma vie était simple. Mais depuis que j’ai découvert ce pouvoir qui pulse en moi, tout a basculé. On me dit que je suis la dernière héritière des Sylphes, et que je suis la seule à pouvoir rétablir l’harmonie dans le monde. Une quête dangereuse m’attend, vers des terres dont je n’ai jamais soupçonné l’existence…

« Le Souffle » est le premier tome de la trilogie June écrite par Manon Fargetton. Nous y rencontrons June qui habite dans une maison close de La Ville chez sa tante, qui tient l’établissement. Les vacances scolaires commencent pour elle et son frère Locki et June vit de bons moments en compagnie d’amis et de son petit ami : Mel. Mais un petit incident va venir perturber sa tranquillité. Lors de celui-ci elle comprend qu’il y a quelque chose chez elle de différent mais dans la précipitation elle doit quitter La Ville et ce n’est qu’un peu plus tard que son don, va la rattraper.

Nous commençons cette histoire dans La Ville, là ou habite June.  Au premier abord, ce livre ne fait pas vraiment penser à un roman fantastique excepté quelques détails. Tout d’abord, la première chose qui m’a intrigué c’est le nom de l’endroit où elle vit : pourquoi La Ville ? Est-ce que ça signifie qu’il n’en existe qu’une ou qu’il s’agit de la plus grande ? Rien que sur cet élément je me suis posé énormément de questions qui n’ont pas forcement toutes trouvées des réponses mais je suppose que ça doit être un élément important de l’intrigue que je découvrirais plus en détails dans les prochains tomes.

Pendant les premiers chapitres nous apprenons à connaitre June via sa vie quotidienne. On apprend qu’elle vit chez sa tante avec son frère car ils sont devenus orphelins. Seulement voila sa tante ne vit pas dans un lieu très commun puisqu’elle est la gérante d’une maison close. Ils vivent donc au dernier étage qui est interdit à la clientèle.

June nous parait tout de suite très sympathique et attachante, elle semble tout à fait normale au début ! Elle à un petit copain, elle traine dans les rues de La Ville pendant ses vacances, enfin bref, tout ou presque nous semble naturel et au début j’avoue que je me suis un peu demandé à quel moment le fantastique allait vraiment apparaitre !

Au bout de quelques chapitres, un élément perturbateur lance l’action : June ne peut plus rester ici, elle doit fuir, car un homme très influent lui veut du mal et rien ne l’empêchera d’agir si elle reste chez sa tante. Dans cet événement, elle comprend qu’elle a quelque chose de pas comme les autres. Elle fuit donc avec son frère et l’aventure commence. J’ai donc trouvé le début un peu long avant que l’action ne débute mais finalement comme cette première partie de l’histoire était très agréable, je ne me suis pas lassée.

Nous connaissons les deux personnages principaux dès le début de l’histoire, et surtout on connait de façon un peu floue leur passé, ce qui nous rapproche d’eux. Par contre j’avoue m’être beaucoup plus rapprochée de June que de son frère et je pense que c’est du au fait qu’elle soit la narratrice de l’histoire.

La deuxième partie du roman est riche en découverte mais June doit apprendre à connaitre et à trouver comment utiliser ses pouvoirs donc il n’y a pas énormément d’action. Le nombre d’informations dont nous prenons connaissance au fils des pages ne rend pas cette partie ennuyante mais par contre très intrigante. Nous rencontrons d’autres personnages très sympathiques et nous commençons à bien comprendre la trame du roman et son intrigue quand l’action purement fantastique du roman commence.

Les Sylphes, qui semblent avoir un rôle majeur dans l’intrigue sont encore un sujet très flou. Je trouve dommage qu’elles ne soient pas plus décrites et que leur rôle nous paraît encore trop nébuleux même à la fin de ce tome.

Dans la dernière partie du roman, tout va très vite et du coup la fin est presque trop courte à mon gout. J’aurais aimé que les derniers événements soient plus détaillés, sans pour autant que l’histoire perde de sa vitesse. Très exaltante, la fin du roman nous accroche énormément, nous empêchant presque d’arrêter notre lecture avant de connaitre la fin !

Pour conclure, cette lecture m’a été très sympathique malgré quelques petits défauts. Une histoire somme toute très agréable et intéressante bien qu’elle nous laisse dans le flou et avec des questions sans réponses qui j’espère trouverons une explication dans les prochains tomes. J’ai hâte de découvrir la suite car la fin laisse présager beaucoup plus d’action dans le second tome.

bonne-lecture

Merci au forum Mort Sure de lecture ainsi qu’aux éditions Mango pour ce partenariat.

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s