La Peau des Rêves Tome 3 : Les Chimères de l’Aube de Charlotte Bousquet

Écrit par Charlotte Bousquet • Paru en Novembre 2012

240 pages

Anja, mutante vivant dans les bas-fonds de Berlin, sauve la vie d’un jeune homme. Croyant reconnaître Rain, étoile montante d’Ishtar, elle décide de tout abandonner pour le retrouver. Mais Rain n’est pas celui qu’elle a sauvé, c’est un homme sans coeur qui ne croit qu’au pouvoir et n’a pas hésité à tuer pour se l’approprier. Anja ouvrira-t-elle les yeux à temps ?

« Les chimères de l’aube » de Charlotte Bousquet est le troisième tome de la saga « La peau des Rêves ». Dans ce tome, Najma commence une nouvelle histoire après la fin de la précédente. Elle n’a pas le choix et ne peut pas empêcher son don de fonctionner quand on lui demande de conter un de ses tatouages. Dans cette nouvelle histoire, on rencontre Anja, une Mutante mi-humaine, mi-sirène. Sur un coup de tête, suite à la menace d’un autre mutant, elle part se réfugier dans la Spree et lors de son escapade, elle sauve un Mens dont elle tombe amoureuse. Or il fait partis du clan ennemi du sien et elle n’est qu’une Mutante, être que les Hommes haïssent …

C’est avec une grande impatience que j’attendais de retrouver cette série dont j’avais tant apprécié le tome précédant. La plume de l’auteure est toujours aussi plaisante dans ce tome et bien qu’ayant passé de bons moments avec ce livre, à la fin j’en ressors un peu déçue car après mon coup de cœur précédant, je m’attendais à mieux. Bien que ce roman soit très intéressant, j’ai été un peu moins conquise par cette nouvelle histoire contée par Najma que par la précédente.

Ce tome est bien sur le commencement d’une nouvelle histoire mais aussi la suite de celle qui guide chaque tome : celle de Najma, capturée par le clan d’Itzan. Concernant l’histoire directrice, je trouve qu’elle avance très peu avec chaque tome. J’ai tellement envie d’en savoir plus qu’à force je suis un peu frustrée que ça ne prenne que quelques chapitres par rapport à l’ensemble du reste qui raconte les histoires qu’elle conte.

La nouvelle histoire que Najma nous raconte est assez différente de la précédente. Et bien qu’elle ne soit pas terminée dans ce tome, je peux déjà dire qu’elle me plait un peu moins même si elle reste tout de même très captivante. J’attends de voir le prochain tome pour confirmer ce ressentit.

Anja, personnage principal de cette « histoire dans l’histoire » est quelqu’un de très touchante car complexée par sa mutation. Elle est à la fois épanouie quand elle nage dans la Spree et honteuse de sa différence à cause de laquelle elle n’a jamais vraiment eu l’occasion d’aimer et d’être aimée en retour. Ce complexe à une place très importante dans l’histoire.

Il est très difficile de ne pas trop en révéler mais tout ce que je peux vous dire sans gâcher le suspense, c’est que cette histoire qui au départ parait somme toute banale se révèle à partir du milieu très dure pour la sirène. Il s’en dégage une sorte d’onde négative où la peur, la soumission et le désespoir sont rois. Je ne m’attendais pas à ça et les comportements de certains personnages qui me semblaient sincères ont aidés à rendre certains évènements non attendus.

L’histoire est donc plutôt imprévisible même si on se doute que les actes désespérés et irraisonnables d’Anja vont lui jouer des tours car son désir d’être une Humaine à part entière et de rejeter sa différence est intense, je ne m’attendais vraiment pas à ça.

Il n’y a pas beaucoup d’actions dans ce tome et je crois que c’est-ce qui m’a principalement manqué. Bien que l’histoire soit prenante, j’aurais préféré un roman au rythme un peu plus soutenu. A la fin de ce tome, je comprends que l’histoire d’Anja n’est pas terminée et je pense que la fin de son histoire sera plus vivante et « combative » que la première partie de son histoire. Affaire à suivre donc !

Pour conclure, ce nouveau tome est un peu plus lent que les précédents. Ce fut une très bonne lecture mais il m’a manqué un peu d’action et de suspense et surtout je regrette que la trame de base du roman soit aussi longue à se révéler au lecteur. Malgré ça, grâce à une histoire poignante et à un personnage principal attachant, je continue d’apprécier cette série et j’attends beaucoup du prochain tome !

bonne-lecture

Merci aux éditions l’Archipel pour me permettre de continuer de découvrir cette saga.

Publicités

Un commentaire sur “La Peau des Rêves Tome 3 : Les Chimères de l’Aube de Charlotte Bousquet

  1. mutinelle dit :

    J’aime beaucoup cette série de Charlotte Bousquet également, j’ai hâte d’en découvrir la suite !

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s