Parallon de Dee Shulman

Écrit par Dee Schulman • Paru en Janvier 2013

490 pages

Deux mondes. Deux millénaires. Un amour unique.
Un gladiateur romain qui ne connaît pas la peur et une jeune fille du XXIe siècle, insouciante et rebelle. Deux mille ans les séparent, un mystérieux virus va les réunir…
152 après J.-C. : Au sommet de sa gloire, Sethos Leontis, redoutable combattant de l’arène, est blessé et se retrouve aux portes de la mort.
2012 après J.-C. : Élève brillante mais à problèmes, Eva a été placée dans une école pour surdoués, une vie qu’un incident dans un laboratoire de biologie fait basculer à jamais.
Un lien extraordinaire va permettre à Sethos et Eva de se rencontrer, mais il risque aussi de les séparer, car la maladie qui les dévore n’est pas de celles qu’on soigne, et leur amour pourrait se révéler mortel…

« Parallon » de Dee Schulman est le premier tome de cette série. Nous sommes plongé dans deux époques différentes, d’un coté en 152 après J.C auprès de Seth, un esclave gladiateur aux portes de la mort et de l’autre en 2012 auprès d’Eva une jeune Londonienne toujours en soif d’apprendre. On pourrait croire que rien ne les unis et pourtant il vont réussir à se rencontrer malgré le nombre de siècles qui les sépare.

Ce livre à la couverture mystérieuse et à la quatrième de couverture si attirante n’est pas resté bien longtemps dans ma bibliothèque, il fallait absolument que je le lise pour découvrir ce lien unissant Seth et Eva. Dès réception je me suis jetée dessus et malgré quelques petites longueurs au début, j’ai rapidement été conquise par ce premier tome.

Comme nous le promet la quatrième de couverture, l’auteur nous plonge dans un même livre dans deux histoires bien différentes qui, au premier abord, semblent trop lointaines pour pouvoir se rejoindre. Nous alternons les deux histoires grâce à la séparation des chapitres et apprenons à découvrir les deux univers des personnages principaux.

J’ai beaucoup aimé le début du roman car nous nous familiarisons avec le caractère des personnages et leur mode de vie mais j’ai quand même trouvé qu’au bout d’un certain nombre de chapitres ça devenait un peu long. Je n’avais qu’une hâte, savoir quel procédé avait pu imaginer l’auteure pour rejoindre les deux époques.

Une fois ce « procédé » découvert, j’ai été assez troublée car je me posais une multitude de questions sur son fonctionnement puisque tout reste encore très flou. Je n’étais pas sur d’avoir bien compris et il m’a fallu un temps d’adaptation vite effacé grâce aux diverses explications que l’auteure pouvait disséminer à travers les chapitres.

Ce qui m’a le plus surpris dans ce livre c’est que l’auteur l’a vraiment bien documenté par des passages assez poussé sur un thème bien précis. Moi qui n’y connaît rien dans ce domaine, j’avoue avoir été impressionnée et les remerciements m’ont confirmés que l’auteure avait du user de ses contacts pour rendre ces éléments véridiques.

L’intrigue est très accrocheuse, surtout dès que Seth et Eva se rencontrent. La narration permet au lecteur d’en savoir plus qu’Eva et à certains moments on a vraiment envie de pouvoir lui révéler ce que l’on sait, ce qui pourrai l’aider à avancer. Cependant même si on sait certaines choses que les personnages ne savent pas, l’auteur n’a pas oublié d’omettre une bonne dose de détails qu’on aimerait bien connaître pour découvrir un peu plus l’intrigue mais l’auteure laisse planer le suspense de façon à ce qu’à peu près au trois quart du livre, on ne peut s’empêcher de dévorer les chapitres sans pouvoir se résoudre à s’arrêter avant la fin.

Et quelle fin ! Le mot qui me vient à l’esprit pour la décrire est juste : Wahou ! J’ai vraiment été impressionnée par les derniers chapitres. Tout se passe très vite, et est très bien écrit. J’ai été un peu déstabilisée car on croirait presque un one-shot tellement on ne peut absolument pas prédire la suite. J’ai vraiment adoré.

En Bref, ce livre réussit à nous transporter par son intrigue captivante et imaginative. Le style de l’auteur est très naturel et fluide, ce qui ajoute un vrai plus au roman. Malgré quelques longueurs au début et une petite période de flou lors de certaines révélation, on s’attache aux personnages et on s’agrippe à notre lecture car on à pas envie de la terminer. J’ai vraiment hâte de pouvoir découvrir la suite.

bonne-lecture

Merci à la Collection R pour cette bonne lecture !

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s