Night School Tome 3 Rupture de C.J Daugherty

Écrit par C.J Daugherty • Paru en Octobre 2013

400 pages

Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d’un espion qui rôde à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n’est pas la seule à perdre les pédales ; tout s’effondre et se brise autour d’elle : amitiés, amours, certitudes… Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire.

L’école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion. Chaque étudiant est désormais considéré comme coupable jusqu’à preuve du contraire et peut être détenu sans procès. Dorénavant, trahison et délation gèlent les coeurs trop tendres et attisent les passions les plus noires.

Cette fois-ci, Nathaniel n’a même pas besoin d’attaquer les occupants de Cimmeria, ces derniers s’en chargent très bien tout seuls…

« Rupture » est le troisième tome de la série Night School écrite par C.J Daugherty. Nous y retrouvons Allie, dévastée par le drame quelle a vécu il y a quelques semaines à peine. Elle a l’impression que personne ne réagit comme il le faudrait et que tout le monde se fiche de trouver le coupable. Elle décide donc d’agir, mais pas seule. Elle a trop délaissé ses amis pendant cette période de trouble et compte bien renouer le contact pour contrer les plans de Nathaniel.

J’ai été assez frappée par le début de ce tome, principalement par la solitude d’Allie. Je l’ai vraiment ressenti comme si j’étais à sa place. À la fois rebelle, seule mais terrifiée par tout ce qui avait pu se passer. J’ai aimé ce début car il m’a tout à fait permis de me remettre  facilement et rapidement dans l’histoire à travers les ressentis d’Allie. Je pense que ça m’a bien remise dans l’histoire grâce à cela puisque si d’un seul coup tous les personnages apparaissaient en même temps je pense que j’aurais été un peu embrouillée.

Allie est vraiment un personnage très particulier qui me marque encore plus à chaque nouveau tome. J’aime son tempérament et en même temps des fois il m’arrive d’avoir envie de la secouer un bon coup et de lui dire de réfléchir un peu plus avant d’agir sans plan ou sans anticipations comme elle le fait bien souvent. Son coté très loyal envers ses amis est encore une fois démontré dans ce tome. La personnalité très complexe d’Allie donne une vraie âme à chaque tome, et je dois dire que j’adore ça !

Concernant l’intrigue, je l’ai trouvé encore une fois bien construite, calme au début et s’accélérant par la suite jusqu’à la fin ou le rythme est démentiel. En toute logique, je préfère les moments d’actions ou le suspense est à son comble, mais ces petits moments de répit permettent de poser l’intrigue et sont indispensables à son bon déroulement. Le rythme que l’auteur donne à son livre est vraiment très naturel et on ne s’ennuie à aucun moment.

L’histoire continue d’avancer dans ce tome et nous permet d’en savoir plus sur le pourquoi de l’attitude et du besoin de vengeance de Nathaniel. Mais aussi et surtout, on en apprend beaucoup plus sur l’organisation. La quantité d’information qui nous est donnée est bien dosée, c’est à dire qu’il y en a assez pour rassasier nos attentes mais pas trop pour ne pas nous gaver d’informations et nous désintéresser de l’intrigue si on en sait trop. Le suspense continue de nous emporter dans les mystères de Cimmeria.

J’ai aimé la mise en avant de certains personnages qui selon moi passent de secondaires à principaux. Le regroupement de certains rend l’histoire plus attachante grâce aux relations qui lient chacun des personnages. Celles-ci se dessinent encore plus ou deviennent troubles mais en tout cas elles évoluent et j’ai même eu une sacré surprise, je ne m’attendais pas à une certaine et nouvelle forme d’amitié entre Allie et un autre personnage.

La fin est à la hauteur de mes espérances : dynamique, pleine de suspense et avec une bonne dose de frissons et de l’action. Comme à chaque fin de tome, je n’ai qu’une envie, lire la suite ! J’attends beaucoup des deux derniers tomes puisque à chaque lecture j’aime encore plus cette série.

Pour conclure, l’histoire de Cimmeria et d’Allie n’a pas fini de me surprendre et de m’entraîner dans cette intrigue bien menée par un style d’écriture de l’auteur direct mais subtil. Le personnage d’Allie évolue et les mystères commencent à se dévoiler mais sans pour autant nous laisser entrevoir la suite. J’ai encore une fois frôlé le coup de cœur ! Ça sera peut être pour le prochain tome, qui sait ?

Belle Découverte

Kaleb Saison 3 de Myra Eljundir

Écrit par Myra Eljundir • Paru en 2013

440 pages

La prophétie du volcan prédit l’avènement d’une nouvelle ère, initiée par l’Élu… Or qui, de Kaleb, Abigail, le colonel Bergsson ou encore Mary-Ann bouleversera à jamais le destin des enfants du volcan ? Et si la mort est la clé, tous ne sont-ils pas des morts en sursis ? Seul le Livre du volcan peut apporter des réponses à Kaleb et lui permettre de survivre au volcan qu’il a réveillé. Mais le tenir entre ses mains peut se révéler plus destructeur que tout…

Kaleb saison 3 est le dernier tome de cette trilogie écrite par Myra Eljundir. Nous y retrouvons Kaleb et ses amis enfants du volcan qui se préparent pour l’ultime « combat » et la réalisation de la prophétie qui les libérera de leur sort et de Sentinel. Pendant ce temps, Kaleb découvre le Livre du Volcan et comprend tout ce que ses ancêtres ont du endurer à cause de leurs dons. Tous ces destins sont liés et la prophétie s’est écrite au fil des siècles et de leur histoire et va probablement se réaliser , quelle que soit l’interprétation qu’on y voit, dans très peu de temps …

J’attendais avec une impatiente folle ce dernier tome depuis la fin de ma lecture du tout premier car le mystère était tellement présent, ce livre tellement « whaou » dès le premier tome que je n’avais qu’une envie, savoir comment cette histoire allait bien pouvoir finir. Je m’étais imaginée certains éléments mais j’étais bien loin d’avoir pu deviner l’ampleur de ce dernier tome. Dès les premières lignes, je me suis sentie happée dans l’histoire.

En effet, je ne m’imaginais pas pouvoir lire le livre du volcan et surtout je ne pensais pas que l’auteur avait l’intention de nous le dévoiler. Grosse erreur car c’est bien dans ce dernier tome que nous avons le privilège de pouvoir lire ce qui lie chaque ligne depuis le premier tome de cette histoire. Il est très difficile de décrire ce sentiment si puissant à la lecture de ces chapitres. Les émotions y sont décuplées à mille pour cent, un peu comme si Myra Eljundir avait transmis un don d’empathie à ses lecteurs.

Je me suis attachée à chaque destin de chaque enfant du volcan et j’ai parfois même versé quelques larmes à la lecture de leur histoire. Le travail de l’auteur sur cette partie du roman est juste énorme et rend ce livre très authentique. Je crois que le livre n’aurait pas eu cette portée sur moi sans la lecture du livre du volcan. J’en ai encore des frissons à l’heure où j’écris ma chronique alors que le livre est fini de lire depuis plusieurs jours déjà.

Pour en revenir à l’histoire de Kaleb, j’ai aimé le lien parfois si fort et parfois si fragile qui lie chaque enfant du volcan au groupe. Même si ils ne restent encore que très secondaires, j’ai apprécié pouvoir me rendre compte du rôle qu’ils avaient à jouer chacun à leur façon à la fin.

Kaleb quant à lui découvre une nouvelle personne pas si « nouvelle » que ça pour les lecteurs mais qui compte pour l’histoire. Je ne peux vous en dire plus mais j’ai aimé le clin d’œil. Son don évolue encore et encore et son orientation vers le bien ou le mal est encore incertaine jusqu’à la fin de l’histoire.

La fin est à la hauteur du reste du livre et ne m’a pas déçue. Mon seul regret est d’avoir terminé ma lecture de cette trilogie qui m’aura vraiment marquée par son originalité et son coté « hors normes ». Mais enfin le mystère du livre n’est pas tout à fait terminé puisqu’on ne connaît toujours pas la vrai identité de son auteur !

Pour conclure, ce tome conclu a merveille cette trilogie marquante et atypique. Le livre du volcan retransmet énormément d’émotions et m’a totalement emportée. La fin de l’histoire de Kaleb m’a tout autant conquise. Un dernier tome que j’ai bien vite dévoré ! Que dire ou faire de plus mis à par vous conseiller encore et encore de lire cette trilogie sans attendre si vous ne l’avez pas encore fait car si ce n’est pas le cas vous ratez vraiment quelque chose, croyez-moi ! Vous vous en doutez, j’ai eu un coup de cœur pour cette bombe de littérature !

Coup de coeur