L’équipée Volage de Rolland Auda

Écrit par Rolland Auda • Paru en Janvier 2013

370 pages

Rêvons un peu : en 1492, Christophe Colomb n’a jamais découvert l’Amérique. Et aujourd’hui, en 1905, l’empire Incaztèque domine le monde, où la magie a supplanté la science. L’Europe est une myriade anarchique de cités recouvertes par les eaux, les mers sont parsemées de monstres mutants et de flibustiers.
Au milieu de tout cela, deux piratesses, Barbe-Marie et Rejji, tentent de découvrir la route vers une île mythique : Isocélie.

« L’équipée Volage » est une uchronie écrite par Rolland Auda racontant la possibilité d’un monde où Christophe Colomb n’aurait pas découvert l’Amérique. Une Brume Noire se serait répandue sur les continents, certains seraient inondés et la légende d’une île nommée Isocélie créée. C’est la quête de cette légende qui va former l’équipée volage, une troupe hétéroclite formée de piratesses et de personnages de fiction bien connus.

Pour commencer, je pense que le titre n’aurait pas pu être mieux trouvé. A la fin de ma lecture, c’est la première chose que j’ai pensé. En effet, l’équipée fait référence à cette foule de personnages que nous rencontrons dans ce roman, dont beaucoup ont vraiment leur importance et ne sont pas uniquement « de passage ». Ce grand nombre de personnages très divers et variés est le plus gros point positif de ce roman. De plus, on les repère très facilement et bien qu’il soient beaucoup je ne me suis à aucun moment perdue dans les noms, pour savoir qui était qui.

Pour continuer sur les personnages, j’ai beaucoup aimé le fait que malgré qu’ils soient nombreux, chacun à une personnalité bien définie. Même un animal et des personnages plus vraiment très humains ont cette caractéristique, ce que je trouve juste incroyable. On voit qu’il y a eu un travail énorme sur ce point, qui a par contre désavantagé l’intrigue qui elle est un peu déséquilibrée par rapport aux personnages qui sont très présents.

L’intrigue est très loufoque et un peu bizarre mais je trouve que c’est ce qui donne ce coté unique au roman. Autant dire que si vous aimez ce qui sort de l’ordinaire, vous ne pourrez qu’adorer parce que là tous les ingrédients sont réunis pour que ce soit un roman extravaguant. J’ai aimé cette facette de l’intrigue mais en même temps il m’a manqué un petit quelque chose pour être totalement conquise.

Le style de l’auteur est à l’image de son intrigue, il a beaucoup d’humour et ce livre est écrit de façon à se qu’on ai l’impression qu’il est à coté de nous et nous raconte à voix haute son roman. J’ai beaucoup aimé ce style peu commun et les nombreuses notes de bas de pages qui venaient l’agrémenter par des « pensées » de l’auteur sur les passages concernés.

J’ai trouvé un peu dommage qu’au final le coté « historique » des événements de l’uchronie soit un peu mis de coté, laissant place à quelque chose de plutôt flou et très peu expliqué. Ce point négatif s’est effacé après avoir lu la fin du roman qui pour moi explique assez bien ce coté très nébuleux du fond du roman qui prend ensuite tout son sens.

Pour conclure, j’ai plutôt bien apprécié cette lecture très originale et qui sort sans aucun doute de l’ordinaire. Si vous avez envie d’être surpris et de changer de style de lecture pour vous évader dans un univers abracadabrant, ce livre est totalement fait pour vous. J’ai apprécié le travail de l’auteur sur ses personnages mais aussi son style peu commun. Au final, je dois dire que c’est globalement une bonne découverte !

bonne-lecture