Imposteur tome 1 de Suzanne Winnacker

Écrit par Suzanne Winnacker • Paru en 2014

340 pages

Sa mission : appâter un serial killer.
Son don : voler votre apparence.

Rejetée par sa famille à cause de son don, Tessa est accueillie à bras ouverts par la Cellule des aptitudes extraordinaires, branche ultrasecrète du FBI qui recrute des jeunes doués de pouvoirs surnaturels. Après deux ans d’entraînement intense, elle maîtrise enfin le sien : la métamorphose.
Mais les choses sérieuses commencent vraiment pour Tessa lorsqu’un tueur en série sème la terreur dans une paisible ville de l’Oregon. Pour confondre le meurtrier, elle va devoir prendre les traits de Madison, l’une des victimes, laissée pour morte. Dans le rôle de la brebis sans défense, Tessa attend que le loup vienne parachever son oeuvre macabre…

Lire la suite

Publicités

La Symphonie des Abysses Tome 1 de Carina Rozenfeld

Écrit par Carina Rozenfeld • Paru en Février 2014

460 pages

Vous pensiez être au paradis ?
Un gigantesque atoll, des plages de sable fin, une eau turquoise … Un mur infranchissable.

Il vous faudra d’abord vivre en enfer :
Article 1 : Tout contact physique, toute marque d’amour sont proscrits.
Article 2 : Il est interdit de chanter, d’écouter ou de faire de la musique.
Article 3 : Quiconque se livrera à ces activités illicites sera mis à mort.

Lire la suite

Revanche de Cat Clarke

Écrit par Cat Clarke • Paru en Octobre 2013

500 pages

La vie est injuste.
Jem Halliday est amoureuse de Kei,
son meilleur ami, qui est gay.
Pas vraiment l’idéal, mais Jem s’est faire à l’idée.
 
La vie est cruelle.
Une vidéo de Kai en compagnie d’un garçon
a été postée sur Internet.
Il ne l’a pas supporté et s’est suicidé.
 
Sa vie ne sera que vengeance.
Quoi qu’il lui en coûte, Jem a décidé de découvrir
qui sont les responsables et de les faire payer, un à un,
jusqu’au dernier…

« Revanche » est le troisième roman de Cat Clarke publié dans la Collection R des éditions Robert Laffont. Nous y rencontrons Jem, une lycéenne qui vient de perdre son meilleur ami Kay. Il s’est suicidé car tout le lycée a appris son homosexualité par une vidéo compromettante et n’a pas supporté cette humiliation. La douleur de Jem est tellement forte quelle est bien décidée à trouver le responsable et à venger Kay avant de pouvoir faire son deuil.

J’avais vraiment hâte de pouvoir lire Revanche car je dois bien avouer que même si ce n’est que le troisième livre de Cat Clarke que je lis, je commence vraiment à beaucoup apprécier le style de l’auteur et surtout le fait qu’il s’agisse de tomes uniques, ce qui fait du bien au milieu des nombreuses séries que j’ai pu commencer. Le thème m’inspirais aussi beaucoup car l’homosexualité n’est pas encore très présente dans les romans Young Adult donc j’avais hâte de voir ce que ça allait donner.

Je me suis tout de suite beaucoup attachée au personnage de Jem. Sa souffrance et les émotions qu’elle peut ressentir suite à la perte de Kay sont très bien retranscrites, tellement qu’on pourrait presque les ressentir nous même, ce qui m’a procuré une profonde empathie pour elle. Les autres personnages sont également bien travaillés mais l’accent est quand même mis sur le personnage de Jem.

L’histoire m’a tout de suite intéressée et je dois dire que comme les autres livres de Cat Clarke que j’ai pu lire, il est très addictif et ce depuis le début. J’ai lu les trois-quart du livre en seulement une journée et je pense que je l’aurais fini si je n’avais pas été interrompue dans ma lecture. Étant une lectrice plutôt lente, c’est très rare pour moi de finir un livre aussi rapidement !

L’histoire est très bien construite et de façon subtile, de sorte qu’on ne peut jamais vraiment imaginer la suite car il y a souvent des rebondissements, des périodes de doute. La machination que va mettre en place Jem est très complexe mais avant cela, il y a toute une phase dans le roman ou on découvre l’amitié et l’amour que Jem éprouve pour Kay. Et surtout le moment ou tout à basculé pour lui.

Bien que décédé, Kay est omniprésent dans le roman par un moyen très bien trouvé par l’auteur et qui apporte vraiment beaucoup à l’histoire. J’ai aimé ce choix car il permet de toujours se rappeler pourquoi Jem agit de la sorte et ce qui la motive.

Vous l’aurez donc compris, j’ai adoré l’intrigue et le suspense que nous offre l’auteur dans ce roman. Son style est toujours aussi convainquant et rend la lecture très naturelle. Je n’ai vraiment rien à dire sur ce point et il est difficile de développer mon avis sans spoiler l’histoire, ce qui serait vraiment très dommage.

La fin est vraiment à la hauteur du roman, c’est à dire assez spectaculaire. C’est là que tout se révèle et que le roman prend tout son sens. Moment où les émotions sont à leur paroxysme. J’en suis encore sous le choc rien que d’y repenser. Ce livre est vraiment marquant !

Pour conclure, une fois encore je suis sous le charme de la subtile plume de Cat Clarke. L’auteur a le don de rendre ses livres addictifs et trouve toujours des intrigues intéressantes qu’elle utilise à merveille. De plus, dans celui-ci elle ose aborder un thème difficile ce qui est tout à son honneur. Je n’ai qu’un mot à dire : j’adore ! Et forcément, c’est un coup de cœur pour ce roman.

Coup de coeur

Je profite aussi de cette chronique pour vous donner le lien d’une association dont le but est de soutenir les personnes victimes d’homophobie alors si vous êtes visé ou si vous connaissez quelqu’un à qui l’association serait utile, n’hésitez pas vous aussi à partager ce lien : Le Refuge .

le-refuge

Ma vie toute pourrie de Jenny Smith

Écrit par Jenny Smith • Paru en Juin 2013

280 pages

Je m’appelle Sam Wallis, j’ai 13 ans, et aujourd’hui, ma vie est… toute pourrie. Gemma, ma meilleure amie du monde entier, vient de déménager à des millions de kilomètres. Avec elle, je rigolais, je faisais des listes de « points positifs/ points négatifs », et j’assumais mes sweats roses avec des chevaux. Maintenant qu’elle est partie, tout ce que je faisais me semble nul et puéril et j’en arrive à me demander si ce n’est pas moi qui suis nulle et puérile. Surtout depuis que je me suis ridiculisée à vie devant David Matthieson, alors qu’il m’avait souri (!!!) Bref, je vous l’avais bien dit, ma vie est toute pourrie…

« Ma vie toute pourrie » est un roman jeunesse chick-lit écrit par Jenny Smith. Il nous raconte l’histoire de Sam Wallis qui trouve sa vie totalement nulle car sa meilleure amie : Gemma, vient de déménager au fin fond des îles perdues des Hébrides. Elle appréhende beaucoup ses journées au collège sans elle avec car elles partageaient tout. Même faire ses listes de « plus » et de « moins » ne l’occupe pas assez jusqu’à ce que son attention se porte sur le petit nouveau qui est justement assis à coté d’elle en cours d’Histoire.

J’avais beaucoup aimé l’autre roman de l’auteur avec « Katie Sutton » pour son humour vraiment très sympathique. Ici j’ai beaucoup moins aimé le style. Certains passages m’ont fait sourire mais rien a coté de ce que j’avais pu ressentir à la lecture de l’autre roman. Du coup j’en ressort un peu déçue de ce coté là car pour le coup je m’attendais à vraiment mieux.

Le personnalité de Sam est assez comique pour coté maladroite et gaffeuse. Son immaturité la rend parfois attachante, parfois un peu moins. Au final, c’est un personnage que j’ai apprécié mais sans plus. Je n’ai pas été très attachée à elle dès le début, ça a été un processus beaucoup plus long. Il m’a fallu une bonne moitié du roman avant d’être vraiment proche d’elle.

En ce qui concerne les autres personnages, ma foi je les ai préféré à Sam car ils étaient plus travaillé et leur personnalité était plus complète, tout comme leur « histoire ». Je me suis vite attachée à Gemma bien qu’on ne la rencontre que par messagerie instantanée mais aussi et surtout à Cat et à David.

Les listes de plus et de moins apportent un petit plus au roman mais sont parfois un peu trop « tarabiscotées ». Au final j’ai moyennement aimé car la plupart ne sont pas très subtiles et manquent de réalisme. Personnellement si je faisais les mêmes listes, ce n’est pas vraiment les choses que j’aurais écrite dedans.

La trame de l’histoire est quant à elle très classique mais sans pour autant être ennuyeuse. Au début elle est un peu « longue » à se mettre en place mais au final une fois qu’on est rentré dedans on y est bien et on ressent ce qu’on a envie de ressentir quand on lis de la chick-lit. C’est à dire une intrigue pas prise de tête, pleine de légèreté et de situations cocasses.

Pour conclure, c’est un livre que j’ai bien aimé dans l’ensemble mais qui comporte toutefois un certains nombres de petits défauts qui rendent mon avis plutôt mitigé. Cependant on est dans un livre d’un genre très léger donc au final on oublie plus facilement les petites maladresses de l’auteur, notamment le fait qu’on s’attache plus au personnages secondaires qu’à Sam (pour ma part ça a été le cas). Cependant ça reste un livre très sympa à lire pour l’été et s’évader sans avoir besoin de trop réfléchir.

bonne-lecture