Cruelles de Cat Clarke

Écrit par Cat Clarke • Paru en Juin 2013

430 pages

Alice King ne s’attend certes pas aux vacances de sa vie lorsqu’elle part avec sa classe pour un séjour dans la nature écossaise, mais elle n’est pas non plus préparée à la tournure plus que cauchemardesque que vont prendre les événements.
Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l’associale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d’humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres.
Cass décide qu’il est grand temps de donner à Tara une leçon qu’elle n’est pas prête à oublier. Se met alors en marche une succession d’événements qui vont changer la vie de ces filles à tout jamais. Une irrésistible histoire de secrets coupables et d’amitiés troubles…

« Cruelles » est un roman young adult écrit par Cat Clarke et publié dans la collection R. Dans cet autre roman de l’auteur, nous partageons un lourd secret avec Alice King, la narratrice, sa meilleure amie et deux autres filles du lycée : Polly et Rae. En effet, leur voyage scolaire en Écosse va tourner au drame et elles en reviendrons changées à jamais par ce qu’elles ont vécu là-bas.

J’avais beaucoup aimé le premier roman de l’auteur publié dans la collection R pour l’ambiance si particulière qu’elle avait su créer dans son roman et je dois dire que j’avais vraiment envie de retrouver ce style de l’auteur dans « Cruelles ». J’ai été encore une fois conquise dès les premières pages. L’auteur réussit avec une telle facilité à nous faire rentrer dans son univers que c’en est presque déconcertant !

En effet, l’auteur à réussit dans ce roman à créer une ambiance qui lui est bien propre mêlée de tensions et de secrets mais aussi avec une touche d’amitié et d’amour. C’est un point fort de l’auteur car cela rend ce livre très addictif sans avoir besoin d’un suspense incroyable. Et pourtant du suspense il y en a !

J’ai beaucoup aimé la façon dont à été traitée l’intrigue : la façon dont nous découvrons le drame qui s’est passé pendant le séjour, la façon dont s’exprime le « retour sur elle-même » de la narratrice face à ce qui s’est passé. Mais également la façon dont réagissent les quatre filles face à la sauvegarde de leur secret. Aucune ne réagit pareil, suivant leur caractère et leur vie, ce que j’ai vraiment bien apprécié découvrir au fil du roman.

J’ai beaucoup aimé le travail des personnages, on pourrait croire que Tara est une représentation un peu cliché de la « reine du lycée » et cependant tout au long de l’histoire on va apprendre à connaître son passé et l’évolution de sa personnalité, chose qui ajoute une touche de réalisme au roman.

Alice quant à elle nous est aussi beaucoup dévoilée, notamment car c’est elle qui nous raconte son histoire. Je me suis très attachée à elle et à sa personnalité en deux teintes : une part d’elle pleine de remords et l’autre qui a envie de continuer à vivre malgré une conscience peu tranquille.

J’ai été très surprise par la fin de l’histoire. D’un coté je l’ai adoré pour son coté très « visuel » (pas facile d’être claire sans casser le suspense) et en même temps j’ai trouvé qu’elle manquait d’une touche d’aboutissement. Un éventuel épilogue sur l’«après» de cette fin ne m’aurait pas déplu.

Pour conclure, j’ai adoré ma lecture mais il m’a manqué un petit quelque chose pour que ce soit un coup de cœur. J’ai vraiment cru que ça allait en être un mais au final je pense que ce qui m’a manqué c’est une fin un peu plus complète. Bien sur ce livre n’en est pas moins génial avec ces personnages et cette ambiance toujours aussi bien travaillés. Vous comprendrez donc que je vous le recommande à 1000% car ce livre est juste totalement prenant et ce du début à la fin. Une auteure que je commence vraiment à beaucoup apprécier après deux lectures de ses romans dans la collection R !

belle-decouverte

Publicités

Confusion de Cat Clarke

Écrit par Cat Clarke • Paru en Octobre 2012

418 pages

Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans une pièce blanche, avec une table, des stylos et des feuilles vierges. Pourquoi est-elle là ? Elle n’en n’a aucun souvenir. Et quel est ce bel inconnu qui la traite avec tant d’égards ? Coucher sur le papier les méandres de son passé lui donnera-t-il la clef de cette cage dorée ?

« Confusion » de Cat Clarke est un roman pour jeunes adultes publiée dans la Collection R des éditions Robert Laffont. Nous y rencontrons Grace, 17 ans qui est la narratrice de l’histoire. Un événement mystère la pousse à commettre l’irréparable, mais juste avant, elle se fait enlever par un beau jeune homme qui la tient captive mais ne la maltraite pas. Elle est retenue prisonnière dans une pièce totalement blanche et dispose de papier tout aussi blanc. Elle décide alors d’écrire pour passer le temps et essayer de comprendre.

Ce livre, de par sa quatrième de couverture m’a tout de suite intriguée. L’histoire d’une jeune fille qui rendue captive par un jeune homme n’a que pour seule occupation l’écriture. Elle couche sur papier son existence d’avant le drame. Sa rencontre avec son petit ami, leurs disputes, l’amitié brisée puis renouée avec Sal sa meilleure amie.

J’ai trouvé le personnage de Grace très complexe. Elle est assez instable dans sa vie quotidienne. Bien que pleine de joie de vivre et gaffeuse, on rencontre une personne dont le fort intérieur est brisé, mais on ne connait pas vraiment la raison de cette blessure intérieure. Au fil du livre, qui nous raconte les écrits de Grace, entrecoupés par des scènes de sa captivité, on apprend à la connaitre et à découvrir ses joies comme ses blessures mais sans réellement comprendre.

Le seul petit point négatif de ce livre c’est que quand on alterne entre passages narrant le présent, et passages écrits par Grace il n’y a rien qui nous l’indique vraiment, on s’en rend compte par nous même au bout de seulement deux-trois lignes mais ça gâche un peu le fil de l’histoire. On croit toujours être dans la passé alors qu’on se rend compte qu’on est revenu dans le présent.

A travers ma lecture, je me suis posée énormément de questions. La raison de sa captivité a vraiment fait fonctionner mon imagination. J’avais envie de connaitre ce qui se cachait derrière cette captivité étrange et j’ai inventé tout un tat de « scénarios » possibles pour l’expliquer mais en vain, je n’ai pas trouvé le fin mot de l’histoire avant le dénouement du roman.

Il y a beaucoup de suspense dans ce livre mais d’une façon très subtile. Je me suis vraiment accrochée à l’histoire et à son rythme bien qu’il n’y a pas d’action ce que je trouve vraiment super. L’auteur réussit à captiver son lectorat avec un rythme plutôt léger.

La fin de l’histoire m’a énormément touchée. La façon dont on découvre toute la vérité de l’histoire de Grace est très peu commune. J’ai vraiment été subjuguée par cette fin et les révélations qui nous sont faites. Les quelques dernières lignes ont failli me faire pleurer, j’avais les yeux emplis de larmes.

J’ai terminé ma lecture la veille de cette chronique et je suis encore bouleversée par la fin de cette histoire. J’ai bien l’impression qu’il va me falloir un certain temps pour m’en remettre. Et j’ai juste envie de féliciter l’auteure pour ça parce qu’une fois le livre refermé on repense encore à Grace, à son histoire, à cette fin.

Pour conclure, ce livre est poignant et réussit à vous marquer pendant un certain temps. C’est une lecture vraiment agréable bien que dure par certains moments. Grace touche les lecteurs de son histoire. Ce roman contient une part de psychologie qui le rend très attrayant car le lecteur essaye par lui-même de trouver les raisons du mal être de Grace pour l’aider mais la fin est tout autre que ce à quoi on s’imagine. Suite à une fin en apothéose je ne peux que ressentir cette lecture comme un coup de cœur !

coup-de-coeurMerci à la collection R et à leur attachée presse pour ce superbe partenariat !