Le Royaume des Larmes Tome 3 de Rae Carson

 

Écrit par Rae Carson • Paru en Avril 2014

510 pages

Le royaume de la reine Lucero-Elisa est au bord de la guerre civile et ses propres soldats ont ordre de tirer à vue sur elle. En plus, ses ennemis ont enlevé Hector, l’homme qu’elle aime. Elle doit sauver Hector afin de reconquérir son trône. Les terribles secrets qu’elle découvrira durant cet ultime périple au coeur des terres ennemies pourraient bien changer le cours de l’histoire…

Lire la suite

La Fille-Sortilège de Marie Pavlenko

Écrit par Marie Pavlenko • Paru en mars 2013

430 pages

« Six clans, six magies, six pouvoirs. Un destin »

Six clans dirigent la Cité. Chacun possède une magie qui permet de commander aux éléments et aux êtres vivants. De leur union dépend l’équilibre. Mais depuis quelque temps leurs pouvoirs s’affaiblissent. C’est pourquoi durant la Fête des Échanges tous les adolescents sont soumis à des épreuves,en vue d’être initiés.
Parce qu’elle a échoué, la jeune Erine est bannie, loin de sa famille et de son Clan. Condamnée à survivre dans la zone d’exil, elle va bientôt découvrir le sombre secret de la ville. Et le terrible complot qui menace de la détruire.

« La Fille-Sortilège » est un roman fantasy écrit par Marie Pavlenko et publié dans la collection Pandore des éditions Le Pré aux Clerc. Nous y rencontrons Érine, jeune fille vivant dans une grande cité où les clans règlent le rythme de la vie de chacun. Mais Érine ne fait partie d’aucun clan, elle a été bannie et n’apprendra jamais à utiliser la magie, condamnée à vivre en tant qu’exclue dans la zone orklas. Mais c’est dans l’ombre de cette zone qu’elle va découvrir que la majestueuse cité et ses clans ne sont pas vraiment ce qu’ils paraissent être.

Je me suis plongée dans ce monde avec beaucoup d’enthousiasme car je suis une adepte de fantasy et je dois dire que je n’ai vraiment pas été déçue. L’auteur nous plonge dans son univers en douceur et surtout elle ne nous en dévoile pas trop dès le début, nous laissant découvrir cette cité et ses clans tout au long de notre lecture, nous surprenant ainsi du début à la fin de l’histoire.

Le petit plus c’est évidement la présence d’une carte représentant la cité au début du roman. Celle-ci est superbement bien faite et aussi très utile, nous permettant de nous situer très précisément dans ce lieu imposant à chaque instant de l’intrigue.

L’univers que l’auteur à créé m’a tout de suite conquise. Son fonctionnement et ses subtilités sont richement travaillés. Le style épuré et sobre de l’auteur nous permet de nous représenter facilement les lieux, les personnages ainsi que cette ambiance bien particulière du secteur orklas et celle des clans. Ce style très posé rend la lecture très naturelle et les pages défilent sans qu’on s’en rende compte.

L’auteure à su me toucher par l’histoire du personnage d’Érine. Je me suis beaucoup rapprochée d’elle, de son passé mais aussi des épreuves qu’elle est entrain de vivre. Elle est très débrouillarde et ne se laisse pas abattre. Sa détermination m’a séduite. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage d’Arkadi et sa reconnaissance sans faille envers Érine.

L’intrigue quant à elle est très intéressante et on se prend vite au jeu d’Erine pour découvrir la vérité sur la cité. Le suspense n’est pas haletant mais quand même très présent. Le gros point positif c’est que l’auteur à sut la créer de façon très subtile. Il est vraiment très dur voir impossible (en tout cas pour moi) d’anticiper les événements clés de l’histoire.

La fin de l’histoire est quant à elle bien réussie dans le sens où la boucle est bouclée. Toutes mes questions ont trouvés leurs réponses et je n’aurais pas été contre l’éventualité d’une suite même si malheureusement la fille-sortilège est un tome unique.

Pour conclure, j’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Ce n’est pas un coup de cœur mais ce n’en est pas très loin car j’ai vraiment trouvé ce livre très accrocheur. Il m’a donné envie de découvrir d’autres livres de l’auteur mais aussi la collection Pandore dans laquelle il est publié. J’en retiendrais principalement la qualité de l’intrigue et le style d’écriture de l’auteur qui m’a conquise.

belle-decouverte

Chroniqué dans la cadre du Mois de Marie Pavlenko sur Bookenstock

Les Perles d’Endore de Valentine Hortelan

Écrit par Valentine Hortelan • Paru en Avril 2011

450 pages


L’Aldorenne est en danger. Les dix perles d’Endore qui maintenaient les démons enfermés sont sur le point d’être rassemblées. Tohaya a quinze ans lorsqu’un étrange vieil homme lui révèle ce qui va à jamais changer sa vie : elle détient la dernière perle, le dernier espoir de sauver son monde. La jeune fille endosse la terrible responsabilité de la protéger, mais elle est loin de se douter de ce qui l’attend…

« Les Perles d’Endore » de Valentine Hortelan est un roman fantasy se déroulant en Aldorenne, un monde différent du notre. Ce monde est séparé en plusieurs continents : celui des hommes, celui des nains, celui des elfes mais également celui des démons. Jadis dix façonneurs d’étoiles vainquirent les démons grâce aux perles d’Endore mais celle-ci ne doivent dorénavant en aucun cas être toute réunies car ça représenterais la perte de l’Aldorenne. Une chose est sur, seul subsiste celle de Tohaya éloignée des autres mais elle ne sait pas encore que les légendes qu’elle a apprise étant enfant sont en fait une réalité et que c’est de son destin que dépend son monde …

Ce livre m’attirait beaucoup de par sa couverture sombre et mystérieuse mais aussi par sa quatrième de couverture qui annonçait un livre fantasy comme je les aime ! Malheureusement, au début de ma lecture, je n’ai pas été conquise. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais il y avait quelque chose qui ne passait pas entre moi et ce livre. Peut être un sentiment de déjà vu et la peur de lire un livre qui au premier abord ne correspondait pas à mes attentes suite à la lecture de la quatrième de couverture. Je ne le saurais jamais mais je trouve dommage d’avoir ressentit ça au début de ma lecture puisque ensuite, une fois le déclic passé, j’ai adoré cette histoire !

Passé la phase où l’auteure nous pose les bases du récit, le déclic s’est produit et jusqu’à la fin j’ai adoré cette histoire qui finalement était à la hauteur de mes espérances. Et pour ne rien vous cacher je l’ai même dévoré jusqu’à la fin et en peu de fois car à chaque moment de lecture je n’arrivais plus à m’arrêter, tellement le suspense était insoutenable. Ce que j’ai surtout apprécié c’est le fait qu’on en apprend petit à petit tout au long du roman donc on est souvent surpris par les révélations auxquelles on fait face c’est beaucoup mieux que de presque tout savoir dès le début puisque ça laisse planer des doutes, des questions, des mystères.

Concernant l’histoire, elle est bien construite et je n’ai eu aucun souci de compréhension. J’ai été impressionnée par la complexité de celle-ci car jusqu’à la dernière ligne l’auteur arrive à nous surprendre ! Ce que j’ai aussi beaucoup aimé c’est le fait que vers la fin, certains points évoqués au début du livre qui semblaient sans importance se révèlent finalement déterminants. De même, il est arrivé que certaines réactions, certains comportements des personnages au début étaient en réalité révélateurs et on les comprend à la fin. J’aime beaucoup ce lien entre le commencement de l’histoire et sa fin.

Concernant les personnages, je les ai trouvés bien travaillé et leurs liens sont bien définis. Tohaya grandis et apprends beaucoup de ses épreuves à un tel point qu’on a presque l’impression qu’elle a grandis de plusieurs années entre le début et la fin du livre. Seulement, tout parait très crédible car son évolution se fait progressivement et elle rencontre des difficultés. J’ai apprécié d’avoir une héroïne qui n’est pas invincible et qui possède des faiblesses comme tout le monde. Les autres personnages ont également une part de mystère appréciable qui relève le suspense de l’histoire.

Par contre, un point que j’ai moins apprécié mais qui n’a rien à voir avec l’histoire c’est les quelques fautes qu’on trouve par ci par là dans le roman, ça m’a dérangé parce que ça gâche un peu le contenu de trouver des fautes aussi flagrantes. Ce n’est qu’occasionnel mais il fallait quand même que je le précise puisque ça m’a fait tiquer à plusieurs reprises.

La fin de ce roman m’a vraiment épatée et m’a fait oublier le décrochage du début du roman. Très complète, elle permet de finir le roman en beauté et nous marque, même quelques jours après la lecture. Les dernières révélations sont les plus percutantes et l’action va à cent à l’heure. J’étais complètement scotchée au livre !

Pour conclure, ce roman malgré un début laborieux à su me convaincre et à conquis mon cœur de lectrice. Les mots me manquent pour traduire l’effet qu’il a eu sur moi tellement il m’a marqué. Bien construit et surtout très probant, ce roman pourra convaincre les amateurs de fantasy tout comme les autres lecteurs.

Coup de coeur

Merci aux Éditions Persée pour ce premier partenariat très prometteur.