Beyonders tome 3 de Brandon Mull

Écrit par Bandon Mull • Paru en Octobre 2013

640 pages

Jason et Rachel ne sont pas nés à Lyrian. Ils n’y ont pas grandi. Mais après tant de batailles et tant de pertes, tant de triomphes et tant de périples, et au nom des amitiés qu’ils ont forgées dans ce monde fantastique, les deux adolescents considèrent désormais cette terre comme la leur. Sur la voie de la prophétie livrée par l’oracle, malgré leur mince chance de succès, ils mènent chacun une quête aux côtés de courageux et puissants alliés. Prêts à devenir des héros, ceux dont la terre de Lyrian a besoin, même s’ils doivent en mourir.

Lire la suite

Publicités

Les Perles d’Endore de Valentine Hortelan

Écrit par Valentine Hortelan • Paru en Avril 2011

450 pages


L’Aldorenne est en danger. Les dix perles d’Endore qui maintenaient les démons enfermés sont sur le point d’être rassemblées. Tohaya a quinze ans lorsqu’un étrange vieil homme lui révèle ce qui va à jamais changer sa vie : elle détient la dernière perle, le dernier espoir de sauver son monde. La jeune fille endosse la terrible responsabilité de la protéger, mais elle est loin de se douter de ce qui l’attend…

« Les Perles d’Endore » de Valentine Hortelan est un roman fantasy se déroulant en Aldorenne, un monde différent du notre. Ce monde est séparé en plusieurs continents : celui des hommes, celui des nains, celui des elfes mais également celui des démons. Jadis dix façonneurs d’étoiles vainquirent les démons grâce aux perles d’Endore mais celle-ci ne doivent dorénavant en aucun cas être toute réunies car ça représenterais la perte de l’Aldorenne. Une chose est sur, seul subsiste celle de Tohaya éloignée des autres mais elle ne sait pas encore que les légendes qu’elle a apprise étant enfant sont en fait une réalité et que c’est de son destin que dépend son monde …

Ce livre m’attirait beaucoup de par sa couverture sombre et mystérieuse mais aussi par sa quatrième de couverture qui annonçait un livre fantasy comme je les aime ! Malheureusement, au début de ma lecture, je n’ai pas été conquise. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais il y avait quelque chose qui ne passait pas entre moi et ce livre. Peut être un sentiment de déjà vu et la peur de lire un livre qui au premier abord ne correspondait pas à mes attentes suite à la lecture de la quatrième de couverture. Je ne le saurais jamais mais je trouve dommage d’avoir ressentit ça au début de ma lecture puisque ensuite, une fois le déclic passé, j’ai adoré cette histoire !

Passé la phase où l’auteure nous pose les bases du récit, le déclic s’est produit et jusqu’à la fin j’ai adoré cette histoire qui finalement était à la hauteur de mes espérances. Et pour ne rien vous cacher je l’ai même dévoré jusqu’à la fin et en peu de fois car à chaque moment de lecture je n’arrivais plus à m’arrêter, tellement le suspense était insoutenable. Ce que j’ai surtout apprécié c’est le fait qu’on en apprend petit à petit tout au long du roman donc on est souvent surpris par les révélations auxquelles on fait face c’est beaucoup mieux que de presque tout savoir dès le début puisque ça laisse planer des doutes, des questions, des mystères.

Concernant l’histoire, elle est bien construite et je n’ai eu aucun souci de compréhension. J’ai été impressionnée par la complexité de celle-ci car jusqu’à la dernière ligne l’auteur arrive à nous surprendre ! Ce que j’ai aussi beaucoup aimé c’est le fait que vers la fin, certains points évoqués au début du livre qui semblaient sans importance se révèlent finalement déterminants. De même, il est arrivé que certaines réactions, certains comportements des personnages au début étaient en réalité révélateurs et on les comprend à la fin. J’aime beaucoup ce lien entre le commencement de l’histoire et sa fin.

Concernant les personnages, je les ai trouvés bien travaillé et leurs liens sont bien définis. Tohaya grandis et apprends beaucoup de ses épreuves à un tel point qu’on a presque l’impression qu’elle a grandis de plusieurs années entre le début et la fin du livre. Seulement, tout parait très crédible car son évolution se fait progressivement et elle rencontre des difficultés. J’ai apprécié d’avoir une héroïne qui n’est pas invincible et qui possède des faiblesses comme tout le monde. Les autres personnages ont également une part de mystère appréciable qui relève le suspense de l’histoire.

Par contre, un point que j’ai moins apprécié mais qui n’a rien à voir avec l’histoire c’est les quelques fautes qu’on trouve par ci par là dans le roman, ça m’a dérangé parce que ça gâche un peu le contenu de trouver des fautes aussi flagrantes. Ce n’est qu’occasionnel mais il fallait quand même que je le précise puisque ça m’a fait tiquer à plusieurs reprises.

La fin de ce roman m’a vraiment épatée et m’a fait oublier le décrochage du début du roman. Très complète, elle permet de finir le roman en beauté et nous marque, même quelques jours après la lecture. Les dernières révélations sont les plus percutantes et l’action va à cent à l’heure. J’étais complètement scotchée au livre !

Pour conclure, ce roman malgré un début laborieux à su me convaincre et à conquis mon cœur de lectrice. Les mots me manquent pour traduire l’effet qu’il a eu sur moi tellement il m’a marqué. Bien construit et surtout très probant, ce roman pourra convaincre les amateurs de fantasy tout comme les autres lecteurs.

Coup de coeur

Merci aux Éditions Persée pour ce premier partenariat très prometteur.

June Tome 1 : le Souffle de Manon Fargetton

Écrit par Manon Fargetton • Paru en janvier 2012

322 pages

– Tu peux partir, June, tu peux refuser d’apprendre à te servir du Souffle.
Mais c’est ton héritage. Cela te rattrapera toujours. – Mon héritage ? Et si je n’en veux pas, moi, de cet héritage ? Il y a encore quelques mois, ma vie était simple. Mais depuis que j’ai découvert ce pouvoir qui pulse en moi, tout a basculé. On me dit que je suis la dernière héritière des Sylphes, et que je suis la seule à pouvoir rétablir l’harmonie dans le monde. Une quête dangereuse m’attend, vers des terres dont je n’ai jamais soupçonné l’existence…

« Le Souffle » est le premier tome de la trilogie June écrite par Manon Fargetton. Nous y rencontrons June qui habite dans une maison close de La Ville chez sa tante, qui tient l’établissement. Les vacances scolaires commencent pour elle et son frère Locki et June vit de bons moments en compagnie d’amis et de son petit ami : Mel. Mais un petit incident va venir perturber sa tranquillité. Lors de celui-ci elle comprend qu’il y a quelque chose chez elle de différent mais dans la précipitation elle doit quitter La Ville et ce n’est qu’un peu plus tard que son don, va la rattraper.

Nous commençons cette histoire dans La Ville, là ou habite June.  Au premier abord, ce livre ne fait pas vraiment penser à un roman fantastique excepté quelques détails. Tout d’abord, la première chose qui m’a intrigué c’est le nom de l’endroit où elle vit : pourquoi La Ville ? Est-ce que ça signifie qu’il n’en existe qu’une ou qu’il s’agit de la plus grande ? Rien que sur cet élément je me suis posé énormément de questions qui n’ont pas forcement toutes trouvées des réponses mais je suppose que ça doit être un élément important de l’intrigue que je découvrirais plus en détails dans les prochains tomes.

Pendant les premiers chapitres nous apprenons à connaitre June via sa vie quotidienne. On apprend qu’elle vit chez sa tante avec son frère car ils sont devenus orphelins. Seulement voila sa tante ne vit pas dans un lieu très commun puisqu’elle est la gérante d’une maison close. Ils vivent donc au dernier étage qui est interdit à la clientèle.

June nous parait tout de suite très sympathique et attachante, elle semble tout à fait normale au début ! Elle à un petit copain, elle traine dans les rues de La Ville pendant ses vacances, enfin bref, tout ou presque nous semble naturel et au début j’avoue que je me suis un peu demandé à quel moment le fantastique allait vraiment apparaitre !

Au bout de quelques chapitres, un élément perturbateur lance l’action : June ne peut plus rester ici, elle doit fuir, car un homme très influent lui veut du mal et rien ne l’empêchera d’agir si elle reste chez sa tante. Dans cet événement, elle comprend qu’elle a quelque chose de pas comme les autres. Elle fuit donc avec son frère et l’aventure commence. J’ai donc trouvé le début un peu long avant que l’action ne débute mais finalement comme cette première partie de l’histoire était très agréable, je ne me suis pas lassée.

Nous connaissons les deux personnages principaux dès le début de l’histoire, et surtout on connait de façon un peu floue leur passé, ce qui nous rapproche d’eux. Par contre j’avoue m’être beaucoup plus rapprochée de June que de son frère et je pense que c’est du au fait qu’elle soit la narratrice de l’histoire.

La deuxième partie du roman est riche en découverte mais June doit apprendre à connaitre et à trouver comment utiliser ses pouvoirs donc il n’y a pas énormément d’action. Le nombre d’informations dont nous prenons connaissance au fils des pages ne rend pas cette partie ennuyante mais par contre très intrigante. Nous rencontrons d’autres personnages très sympathiques et nous commençons à bien comprendre la trame du roman et son intrigue quand l’action purement fantastique du roman commence.

Les Sylphes, qui semblent avoir un rôle majeur dans l’intrigue sont encore un sujet très flou. Je trouve dommage qu’elles ne soient pas plus décrites et que leur rôle nous paraît encore trop nébuleux même à la fin de ce tome.

Dans la dernière partie du roman, tout va très vite et du coup la fin est presque trop courte à mon gout. J’aurais aimé que les derniers événements soient plus détaillés, sans pour autant que l’histoire perde de sa vitesse. Très exaltante, la fin du roman nous accroche énormément, nous empêchant presque d’arrêter notre lecture avant de connaitre la fin !

Pour conclure, cette lecture m’a été très sympathique malgré quelques petits défauts. Une histoire somme toute très agréable et intéressante bien qu’elle nous laisse dans le flou et avec des questions sans réponses qui j’espère trouverons une explication dans les prochains tomes. J’ai hâte de découvrir la suite car la fin laisse présager beaucoup plus d’action dans le second tome.

bonne-lecture

Merci au forum Mort Sure de lecture ainsi qu’aux éditions Mango pour ce partenariat.