La Fille-Sortilège de Marie Pavlenko

Écrit par Marie Pavlenko • Paru en mars 2013

430 pages

« Six clans, six magies, six pouvoirs. Un destin »

Six clans dirigent la Cité. Chacun possède une magie qui permet de commander aux éléments et aux êtres vivants. De leur union dépend l’équilibre. Mais depuis quelque temps leurs pouvoirs s’affaiblissent. C’est pourquoi durant la Fête des Échanges tous les adolescents sont soumis à des épreuves,en vue d’être initiés.
Parce qu’elle a échoué, la jeune Erine est bannie, loin de sa famille et de son Clan. Condamnée à survivre dans la zone d’exil, elle va bientôt découvrir le sombre secret de la ville. Et le terrible complot qui menace de la détruire.

« La Fille-Sortilège » est un roman fantasy écrit par Marie Pavlenko et publié dans la collection Pandore des éditions Le Pré aux Clerc. Nous y rencontrons Érine, jeune fille vivant dans une grande cité où les clans règlent le rythme de la vie de chacun. Mais Érine ne fait partie d’aucun clan, elle a été bannie et n’apprendra jamais à utiliser la magie, condamnée à vivre en tant qu’exclue dans la zone orklas. Mais c’est dans l’ombre de cette zone qu’elle va découvrir que la majestueuse cité et ses clans ne sont pas vraiment ce qu’ils paraissent être.

Je me suis plongée dans ce monde avec beaucoup d’enthousiasme car je suis une adepte de fantasy et je dois dire que je n’ai vraiment pas été déçue. L’auteur nous plonge dans son univers en douceur et surtout elle ne nous en dévoile pas trop dès le début, nous laissant découvrir cette cité et ses clans tout au long de notre lecture, nous surprenant ainsi du début à la fin de l’histoire.

Le petit plus c’est évidement la présence d’une carte représentant la cité au début du roman. Celle-ci est superbement bien faite et aussi très utile, nous permettant de nous situer très précisément dans ce lieu imposant à chaque instant de l’intrigue.

L’univers que l’auteur à créé m’a tout de suite conquise. Son fonctionnement et ses subtilités sont richement travaillés. Le style épuré et sobre de l’auteur nous permet de nous représenter facilement les lieux, les personnages ainsi que cette ambiance bien particulière du secteur orklas et celle des clans. Ce style très posé rend la lecture très naturelle et les pages défilent sans qu’on s’en rende compte.

L’auteure à su me toucher par l’histoire du personnage d’Érine. Je me suis beaucoup rapprochée d’elle, de son passé mais aussi des épreuves qu’elle est entrain de vivre. Elle est très débrouillarde et ne se laisse pas abattre. Sa détermination m’a séduite. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage d’Arkadi et sa reconnaissance sans faille envers Érine.

L’intrigue quant à elle est très intéressante et on se prend vite au jeu d’Erine pour découvrir la vérité sur la cité. Le suspense n’est pas haletant mais quand même très présent. Le gros point positif c’est que l’auteur à sut la créer de façon très subtile. Il est vraiment très dur voir impossible (en tout cas pour moi) d’anticiper les événements clés de l’histoire.

La fin de l’histoire est quant à elle bien réussie dans le sens où la boucle est bouclée. Toutes mes questions ont trouvés leurs réponses et je n’aurais pas été contre l’éventualité d’une suite même si malheureusement la fille-sortilège est un tome unique.

Pour conclure, j’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Ce n’est pas un coup de cœur mais ce n’en est pas très loin car j’ai vraiment trouvé ce livre très accrocheur. Il m’a donné envie de découvrir d’autres livres de l’auteur mais aussi la collection Pandore dans laquelle il est publié. J’en retiendrais principalement la qualité de l’intrigue et le style d’écriture de l’auteur qui m’a conquise.

belle-decouverte

Chroniqué dans la cadre du Mois de Marie Pavlenko sur Bookenstock

Publicités

Le mois de Marie Pavlenko chez Bookenstock

Aujourd’hui je vous ai préparé un article un peu spécial pour vous annoncer ma nouvelle lecture en cours ! Chose que je ne fais jamais mais vous aller vite comprendre le pourquoi du comment de cet article. En effet, c’est article à bien un but : vous annoncer le Mois de Marie Pavlenko chez Bookenstock qui aura lieu tout au long de ce mois de mai.

J’ai donc postulé pour participer à ce partenariat un peu spécial et j’ai été retenue pour recevoir un livre de l’auteure afin de le chroniquer. J’ai donc reçu il y a peu « La fille Sortilège » de Marie Pavlenko que je viens de commencer car je dois le chroniquer pour le 20 mai =) Je vous invite donc tout au long du mois à aller faire un tour chez Bookenstock pour découvrir un peu mieux cette auteure et lui posez des questions si le cœur vous en dit !

FILLE-SORTILEGE-HD

Genre : Fantasy

Éditions Le Pré au Clerc – Collection Pandore

Nombre de pages : 430

« Six clans, six magies, six pouvoirs. Un destin. »

Six Clans dirigent la Cité. Chacun possède une Magie qui commande aux éléments ou aux êtres vivants. De leur union dépend l’équilibre. C’est pourquoi durant la Fête des Échanges, les adolescents sont soumis à des épreuves, en vue d’être initiés. Parce qu’elle a échoué, la jeune Érine est bannie, loin de sa famille et de son Clan. Condamnée à survivre dans la zone d’exil, elle va bientôt découvrir le sombre secret de la Cité. Et le terrible complot qui menace de la détruire.

Vous retrouverez donc ma chronique de ce livre très prochainement sur le blog !