Glitch Tome 3 d’Heather Anastasiu

Écrit par Heather Anastasiu • Paru en Novembre 2013

  468 pages

La bataille ultime est proche de son terme, et tout espoir semble s’être envolé : Zoé et ses compagnons de la Résistance battent en retraite après avoir perdu leur base et leur chef. Ils sont écrasés en nombre et en puissance de feu par l’omnipotente corporation qui a asservi le monde. A sa tête, la cruelle Chancelière est à deux doigts d’exécuter un plan à même de détruire la quasi-totalité de l’humanité.
La seule option qu’il reste à Zoé, c’est de réaliser son rêve de toujours : mettre un terme à l’odieux système du Lien, et de ce fait libérer la population du joug informatique qui bride leurs pensées et leurs émotions, en espérant ainsi déclencher une révolution. La mission de Zoé d’infiltrer la redoutable Communauté est presque impossible, mais elle est pourtant la seule à pouvoir la mener à bien.

« Insurrection » est le troisième et dernier tome de la trilogie Glitch écrite pas Heather Anastasiu et publiée dans la collection R. Nous retrouvons Zoé qui est bien décidée à mettre fin au règne cruel et inhumain de la Chancelière Bright. Mais avant de pouvoir agir, le repaire de la Fondation est détecté, obligeant la résistance à fuir mais tout ne se passe pas comme prévu, ce qui va mettre en péril leur mission. Leur destin est désormais coupé en deux solutions et les visions d’Adrien n’arrivent pas à se décider sur l’issue des événements. Chaque choix compte pour déterminer cet avenir incertain et ils seront nombreux …

J’ai vraiment apprécié de pouvoir enfin découvrir la suite et fin de Glitch. En effet, bien que mes avis sur les précédents tomes furent tous assez incertains puisque j’en attendais toujours plus et que certains choix de l’auteur avaient pu me déranger, je peux vous dire que celui que j’ai sur ce tome est bien clair : j’ai vraiment beaucoup aimé !

Une bonne moitié du roman m’a vraiment surprise car je dois dire que je m’attendais à plus d’actions tout au long de l’histoire et au final l’auteur a rendu celle-ci plus poussée sur les émotions notamment au milieu du roman où les actions avaient un rôle secondaire. Si je suis aussi surprise c’est car je n’ai pas été le moins du monde déçue alors que je m’attendais vraiment à beaucoup d’actions. Au contraire, j’ai beaucoup aimé cette partie du roman.

Les personnages n’évoluent pas tant que ça mais comme ça avait été très travaillé dans le second tome, ça ne m’a pas gênée. Bien au contraire, je pense que ça m’a encore plus rapproché d’eux puisqu’ils restent eux-mêmes et fidèles à leur image.

Adrien est l’exception à la règle puisque c’est presque comme la venue d’un nouveau personnage tellement il a changé suite à ce qu’il a pu vivre. Ce renouveau m’a un peu déstabilisée au départ mais au final j’ai su apprendre à le redécouvrir et je trouve que le roman a été enrichi par ce changement radical sur l’un de ses personnages principaux.

La relation nouvelle entre cet Adrien dévasté et Zoé qui cherche coûte que coûte à retrouver le garçon qu’elle a aimé et aime encore ajoute une plus-value au roman. En effet, cette relation instable voir compromise est présente du début à la fin du roman. J’ai beaucoup apprécié ce choix car j’ai trouvé que ça avait vraiment ajouté quelque chose d’intéressant au roman, comme une sorte de seconde intrigue ou il y avait autant de suspense que pour celle sur l’avenir de la résistance.

La fin est vraiment très intense et je l’ai adoré. C’est bien simple, à un certain moment, il m’a été impossible de remettre la suite de ma lecture à plus tard et j’ai ainsi dû continuer jusqu’à la dernière phrase sans m’arrêter tellement les actions et l’importance de certains choix ont rendu cette fin incroyablement addictive.

Pour conclure, ce tome a répondu à toutes mes attentes. En effet, j’ai vraiment pu apprécier les différents choix de l’auteur pour clore sa trilogie et je les approuve tous. Un troisième tome qui a su me convaincre grâce à un changement radical chez Adrien et à la volonté sans faille de Zoé. La fin est totalement géniale et pleine d’actions et de choix décisifs, ce que je n’ai pu qu’adorer. J’ai vraiment frôlé le coup de cœur pour ce dernier tome !

belle-decouverte

Publicités

Glitch Tome 2 d’Heather Anastasiu

Écrit par Heather Anastasiu • Paru en Mars 2013

400 pages

Zoe est libre. Elle a échappé à l’asservissement de la Communauté, déconnectée du matériel qui avait contrôlé chacune des ses pensées et chacune de ses émotions, et a évité la capture par sons Chancelier qui avait l’intention de la tuer. Elle est enfin libre, mais elle est loin d’être en sûreté. Zoe et Adrien doivent se cacher de la détection de la Fondation, une académie qui forme les Glitchers, des adolescents destinés à se battre dans la Résistance. Ensemble, Zoé et sa nouvelle équipe de combattants surhumains doivent risquer leur vie pour sauver d’autres Glitchers et les humains sous le contrôle du Chancelier.

« Résurrection » est le deuxième tome de la trilogie Glitch écrite par Heather Anastasiu. Nous y retrouvons Zoe qui a fuit avec Adrien la communauté et le lien qui l’empêchait de ressentir ses propres émotions, la rendant enfin libre d’elle-même. Son don se développe mais il lui est impossible de le contrôler. Adrien l’emmène alors à la Fondation pour s’entraîner et apprendre à réguler sa télékinésie.

J’ai apprécié retrouver l’histoire qui m’avait plutôt convaincue dans le premier tome. Malgré ça je dois dire que les premiers chapitres ont été un peu difficile car je ne me rappelais plus de tous les détails de la fin qui avaient leur importance au début de ce tome. Du coup, j’ai été un peu déçue du fait que l’auteur ne nous guide pas vraiment au début, rendant celui-ci plutôt hésitant.

Heureusement dès que je me suis remise dans l’univers du livre, j’ai de nouveau pu apprécier cette suite de l’histoire de Zoé. Celle-ci est beaucoup plus fournie en actions et rebondissements que le premier. Une fois la présentation de l’histoire du premier tome, on peut enfin plonger dans le vif du sujet avec ce second roman.

Certes ce roman contient bon nombre d’actions mais par contre j’ai été un peu déçue par le peu d’informations supplémentaires que l’on obtient. Certes la fin nous en apprend d’avantage mais le corps du livre est assez pauvre en informations puisque l’accent est plutôt porté sur les actions, ce que je trouve un peu dommage car du coup j’ai un vague sentiment de déséquilibre dans l’histoire.

En ce qui concerne les personnages, je suis plutôt satisfaite de leur évolution dans ce tome, notamment vis à vis de Zoe et de son don mais également par le lien qui se renforce entre elle et Adrien. J’ai aimé leur diversité, car quand on arrive à la fondation, forcément de nombreuses personnes font leur apparition. J’ai particulièrement aimé les amies de chambrée de Zoe que j’ai trouvé bien travaillées et attachantes malgré des traits de caractères peu « communs ».

J’ai également trouvé un peu dommage que l’entraînement de Zoe pour maîtriser son don ne soit pas plus utilisé dans certains chapitres, car au final j’ai l’impression qu’il y en a eu très peu qui soient exploités à l’écrit. Ça donne un effet de « trop rapide et trop simple » si vous voyez ce que je veux dire.

Pour conclure, je suis donc plutôt mitigée en ce qui concerne ce deuxième tome et j’espère que le dernier rattrapera les quelques défauts de celui-ci. Globalement ma lecture fut bonne mais parfois il me manquais quand même quelque chose, des informations, de l’approfondissement pour certains chapitres. Cependant, les points positifs de ce tome tels que la diversité et le travail des personnages ainsi que les nombreuses actions ont pu redonner un équilibre au roman. J’attends donc la suite pour voir ce que ça va pouvoir donner.

Bonne Lecture

Glitch Tome 1 d’Heather Anastasiu

Écrit par Heather Anastasiu • Paru en Septembre 2012

378 pages

Zoe vit dans un monde où les mots douleur et guerre n’existent plus. Comme à l’ensemble des membres de la Communauté, on lui a implanté une puce qui la protège de toutes les émotions qui ont mené l’Ancien Monde à sa perte. Jusqu’à ce que cette puce se mette à… glitcher.
La jeune fille est bientôt submergée par d’étranges pensées et sentiments: les siens. Rien de plus dangereux dans une société où le moindre dysfonctionnement est passible de mort! Mais Zoe possède un autre secret qu’elle doit cacher à tout prix: ses glitches ont fait naître en elle un incontrôlable pouvoir de télékinésie.
Tandis qu’elle lutte pour apprivoiser ce don dévastateur, Zoe rencontre d’autres glitcheurs. Ensemble, ils vont planifier leur fuite. Mais plus Zoe s’éveille à la beauté, à la joie, et surtout à l’amour, plus elle aura à perdre en cas d’échec…

« Glitch » est le premier tome d’une trilogie dystopique écrite par Heather Anastasiu et publiée dans la Collection R. Dans un monde où toutes les émotions sont inhibées grâce à la technologie dans le but de préserver la paix, les êtres vivent, dorment, travaillent et se contentent de suivre une routine imposée par la puce qu’il possèdent derrière la nuque. Zoe vit depuis toujours dans ce monde mais depuis quelques temps son système semble défaillant, elle n’arrête pas de glitcher. En même temps qu’elle apprend à ressentir ses propres émotions, elle doit se méfier, car son comportement pourrait lui coûter le pire des sorts : la désactivation.

Je me suis plongé dans ce monde totalement différent du notre avec beaucoup d’attention mais aussi quelques difficultés. Il est vrai qu’il faut un certain temps d’adaptation car dans les premiers chapitres, il est très surprenant d’évaluer les « réactions » des gens de la Communauté puisqu’elles sont quasiment inexistantes.

Je n’étais pas donc pas très à l’aise au début car tout semblait tellement irréel, tellement différent. L’auteure a vraiment réussit cette entrée en matière car elle nous permet de comprendre que ce fonctionnement sans émotions n’est pas facile à vivre mais cependant, ce début n’est pas simple pour le lecteur car très, voir trop neutre. Un entrée donc réussie mais que je n’ai pas forcément trouvée très « confortable ».

Cependant, dès que Zoe s’est mise à glitcher, je me suis vraiment bien adaptée à l’histoire, car il y avait enfin des émotions, des ressentis. C’est à ce moment là que je me suis rendue compte de l’importance dans un livre du fait que l’auteur doit faire passer les émotions de ses personnages aux lecteurs. Ce que j’ai trouvé plutôt bien réussit, une fois la liberté de pensée de Zoe retrouvée grâce à ses bugs.

La personnalité de Zoe et des autres glitchers m’a globalement bien plût. Je me suis vite attachée à Zoe qui a sut me toucher dans sa découverte innocente des émotions. J’ai été très admirative vis à vis d’Adrien et de ses paroles passionnées concernant la cause qui lui tient à cœur, et sceptique envers Maximin et ses sautes d’humeur fréquentes. En bref, j’ai appris à connaître ces différents personnages et leurs particularités avec beaucoup de plaisir.

L’histoire est quant à elle très intéressante et l’intrigue bien construite bien que je puisse quand même lui reprocher un léger manque d’action. Je me suis vraiment prise dans les événements et les pages ont défilés à une vitesse folle une fois les quelques premiers chapitres passés.

Les dons que possèdent les glitchers sont diversifiés mais encore très peu développés dans l’intrigue, car ce tome est très « introductif » mais je présume qu’ils auront beaucoup d’importance dans les prochains, ce que j’ai très hâte de pouvoir découvrir.

La fin du roman est très réussie car elle arrive à nous déconcerter. Certains éléments qui me paraissaient logiques, ne l’étaient finalement pas, ce qui m’a déstabilisée mais dans le sens positif du terme. Les révélations donnent envie de continuer la trilogie, ça c’est sur !

Pour conclure, malgré un début trop neutre à mon goût mais toutefois nécessaire à l’intrigue, j’ai réussit à m’intéresser à l’histoire et aux personnages assez rapidement. Le style de l’auteur est simple mais accrocheur. C’est donc une très bonne découverte pour moi même si il m’a manqué un soupçon d’actions.

bonne-lecture

Merci à la Collection R pour cette découverte !