Phaenix Tome 2 de Carina Rozenfeld

Écrit par Carina Rozenfeld • Paru en Avril 2013

420 pages

Elle a tout oublié, il se souvient de chaque instant.
Depuis la nuit des temps, ils se sont retrouvés pour former le Phænix.
Cette fois, afin que l’oiseau mythique renaisse de ses cendres, les deux amants devront ranimer le feu sacré…

« Le brasier des souvenirs » est le second tome de Phaenix écrit par Carina Rozenfeld. Nous y retrouvons Anaïa, encore perdue dans son oubli. Eidan et Enry attendent d’elle quelle se souvienne mais même avec les rêves étranges qu’elle fait, elle n’arrive pas à éclaircir le mystère qui plane autour d’elle. Elle ne sait plus vraiment à qui faire confiance face à tous les sentiments contradictoires qui l’entourent. À Eidan qui a fuit mais qu’elle désire plus que tout retrouver ou à Enry qui est resté à ses cotés mais dont elle doute de plus en plus ?

J’avais vraiment hâte de lire ce second tome car le premier m’avait déjà conquise et je n’ai vraiment pas été déçue. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la plume de l’auteure, à la fois simple et efficace. Cette façon d’écrire qui rend tout très naturel et fluide est vraiment très agréable à lire.

J’ai aimé retrouver Anaïa, personnage auquel je m’étais beaucoup attaché dans le premier tome. Ce tome est vraiment synonyme de changements pour elle car son oubli va évoluer. Petit à petit et avec l’aide de sa moitié elle va commencer à comprendre, à se remémorer. Cette nouvelle facette d’Anaïa m’a beaucoup plu. L’auteur réussissant à merveille à retranscrire ses sentiments, je n’ai pu que me mettre à la place d’Anaïa et la comprendre. M’intégrant vraiment bien à l’histoire, comme dans le premier tome.

Ce tome est toujours aussi original et authentique à la fois. Le thème du Phénix est énormément plus utilisé, ce qui est tout à fait normal car avec l’avancée de l’intrigue on en apprend de plus en plus sur cet oiseau mythique et sur le lien d’Anaïa avec cet être de légende. J’ai vraiment adoré la façon dont l’auteur à pu utiliser ce thème pour former une histoire aussi bien recherchée.

J’ai beaucoup aimé la façon dont les souvenirs reviennent à Anaïa, grâce à des rêves dont elle doit trouver la clé et le sens caché. L’originalité de ce processus apporte un vrai plus au roman et permet aussi au lecteur de comprendre au fur et à mesure, en même temps qu’elle.

Les révélations que nous donne l’auteure au compte goutte durant notre lecture mais surtout celles qu’on peut obtenir vers la fin du roman ont répondu à toutes mes interrogations sur le Phaenix. L’union de ses deux êtres et leur passé m’ont vraiment émerveillée. La façon dont on découvre la finalité de cette histoire est bien trouvée et surtout j’ai apprécié le fait que l’auteure nous laisse dire adieu à cette belle duologie de façon très touchante.

Pour conclure, j’ai été encore une fois séduite par cette suite et fin. Je suis un peu déçue que cette histoire soit déjà finie et en même temps tellement heureuse d’avoir pu la découvrir. Carina Rozenfeld à le don de vous imprégner de son histoire, de ses personnages ce qui rend ces deux romans très addictifs. Ce thème inédit à été traité à merveille, ce qui rend ce livre très complet. L’étincelle qui m’avait manqué dans le tome précédant s’est révélée pour créer mon coup de cœur pour ce livre !

coup-de-coeur

Lien vers la playlist du roman

Lien vers le jeu concours de la collection R pour remporter ce livre jusqu’au 2 mai

Publicités

Merlin : les Années Oubliées de T.A Barron

Écrit par T. A Barron • Paru en Janvier 2013

370 pages

Rejeté par l’océan, un garçon s’éveille sur une plage du pays de Galles. Il ne se souvient de rien, ni de son nom, ni de sa famille. Mais il est déterminé à découvrir qui il est – et d’où lui viennent ses mystérieux pouvoirs. Ses pas le mènent vers une île enchantée, une terre étrange dont le destin est étroitement lié au sien…

« Les années oubliées » est le premier tome de la série Merlin écrite par T.A Barron et publiée aux éditions Nathan. Emrys ne connaît rien de ses années d’enfance, il a été recueilli par Branwen après s’être échoué sur une plage et depuis, il est plutôt à l’écart des autres. Suite à un incident il va devoir quitter son village et partir à la quête de son passé, en espérant retrouver la mémoire et ses origines.

J’ai toujours été intriguée par les histoires se rapportant à Merlin et à la légende arthurienne, c’est pourquoi j’étais très emballée à l’idée de pouvoir lire ce livre. Avant même que l’histoire ne commence, l’auteur fait un « point » sur les différents auteurs qui ont pu parler du personnage et nous explique que c’est car il ne trouvais pas l’histoire des jeunes années de Merlin qu’il a voulu les imaginer. J’ai beaucoup aimé cette petite mise en bouche.

Au début, il m’a fallu un certain temps d’adaptation. Forcément même après lecture du résumé, on pense tout de suite au Merlin assez âgé, sur de lui et là on se retrouve avec un petit garçon perdu dans l’oubli de son passé. Une fois cette « étape » passé, j’ai plutôt bien adhéré à l’histoire.

J’ai apprécié la façon dont l’auteur à pu imaginer Merlin étant plus jeune. Sa personnalité et sa vie me paraissent tout à fait plausible. Il a réussit à expliquer des éléments qui caractérisent Merlin mais qui n’étaient pas expliqués dans les écrits sur sa vie comme par exemple sa seconde vue, son fonctionnement et la façon dont il l’a obtenue.

Comme je l’ai déjà évoqué, j’ai aimé la personnalité d’Emrys. Son coté fragile et fort à la fois est bien travaillé. Sa détermination à connaître son passé le guide même si une personne qui en sait bien plus qu’elle ne veut bien le laisser paraître ne l’aide pas à avancer comme il le voudrait. Ce but ultime le guide et le fait quelquefois passer pour un garçon égoïste mais au fond de lui c’est un personnage très attachant.

Les lieux que nous permet de découvrir ce premier tome sont vraiment très diversifiés, passant d’un petit village quelconque à des lieux beaucoup plus variés et surprenants. Ils sont vraiment dignes du coté mythique qu’on connaît bien aux histoires de Merlin.

Les autres personnages ne sont pas très nombreux, bien qu’à la fin ils se multiplient de façon assez significative. J’ai été touché par le mystère qui plane autour de Branwen et les révélations qu’on obtient à son sujet. J’ai aussi beaucoup apprécié la joie de vivre de Rhia. et la fidélité du faucon.

Bien que ce livre soit destiné aux jeunes à partir de 11 ans, je trouve que l’intrigue est vraiment très bien travaillée. Les éléments se coordonnent de façon claire et bien trouvée. L’auteur à su être créatif et ingénieux dans sa quête de l’enfance de ce personnage légendaire.

Pour conclure, j’ai apprécié ma lecture de ce premier tome et j’ai hâte de découvrir ce que va continuer à imaginer l’auteur dans la suite. Je trouve qu’il a su prendre les informations que tout le monde connaît et les expliquer de façon plausible pour recréer le passé inconnu du jeune Merlin. Un livre que j’ai donc trouvé très intéressant à découvrir.

bonne-lecture