Le Royaume des Larmes Tome 3 de Rae Carson

 

Écrit par Rae Carson • Paru en Avril 2014

510 pages

Le royaume de la reine Lucero-Elisa est au bord de la guerre civile et ses propres soldats ont ordre de tirer à vue sur elle. En plus, ses ennemis ont enlevé Hector, l’homme qu’elle aime. Elle doit sauver Hector afin de reconquérir son trône. Les terribles secrets qu’elle découvrira durant cet ultime périple au coeur des terres ennemies pourraient bien changer le cours de l’histoire…

Lire la suite

Soeurs Sorcières Livre 2 de Jessica Spotswood

Écrit par Jessica Spotswood • Paru en Avril 2014

395 pages

Cate a dû quitter son fiancé, Finn, et rejoindre l’ordre des Sœurs, qui sont en fait sorcières, à New London, pour protéger ses cadettes, Maura et Tess. Mais elle se fait difficilement à sa nouvelle vie au couvent où chacune des Sœurs attend d’elle des prouesses. Surtout que la doyenne de l’ordre, Cora, est mourante et qu’il faudra bientôt la remplacer : si Cate est bien la sorcière de la prophétie, cette charge doit lui revenir… Cependant l’ordre est divisé. Alors que les persécutions des femmes suspectées de sorcellerie se multiplient, certaines sorcières ne supportent plus de rester inactives. Au diable, la prudence de Sœur Cora ! Il faut agir, quitte à déclencher une guerre contre les Frères ! Cate oscille : qui suivre ? Celles qui préconisent la patience ou celles qui ont soif de vengeance ?

Lire la suite

Minuit et le secret des livres clos de Ludivine Constant

Écrit par Ludivine Constant

370 pages

Fuyant, au coeur d’une nuit orageuse d’été, Owen tente de trouver le moyen de sauver sa vie et préserver ses secrets. Mais, s’il y parvient, il n’ignore pas que tous ses efforts ne serviront qu’à gagner un peu de temps. À d’autres reviendra la tâche de mettre un terme à la tyrannie de son frère et de sa soeur. Avant qu’une aube nouvelle se lève, Owen est pris d’un doute : les trois jeunes humains qu’il a choisis accepteront-ils de porter son héritage ?

« Minuit et le Secret des Livres Clos » est un roman de science-fiction écrit par Ludivine Constant. Nous y rencontrons trois adolescents : James, Eric et Chris. Ils ont des pouvoirs magiques, et l’Académie de magie Démétrius les invite à venir étudier. Cependant ils n’ont pas ces dons de leurs parents comme les autres élèves, une coïncidence qui va les rapprocher. Ils vont ainsi pouvoir appréhender ensemble un monde qu’ils ne connaissent pas et essayer de découvrir le lien qui les relie, quitte à chercher des réponses dans un passé qui n’est pas forcement le leur.

Pour commencer, je me suis bien introduite dans l’histoire et ce dès les premières pages. L’histoire est intéressante et prenante. J’ai aimé le fait de découvrir toute la subtilité du titre au cours de ma lecture. En effet, le titre choisi à un sens bien particulier qu’on ne peut comprendre qu’à la lecture du livre.

L’intrigue quant à elle est très bien ficelée et très complexe ce qui la rend envoûtante. J’ai aimé le fait que le passé influence beaucoup le présent.

J’ai beaucoup aimé le coté école de magie où les étudiants vivent en pensionnat. Pour ne rien vous cacher ça m’a remémorer l’esprit si particulier que seul les lecteurs de « Harry Potter » peuvent connaître. Ce coté très intimiste de la vie au quotidien tous ensemble m’a beaucoup plu et rend ce roman très attachant, nous permettant par la même occasion de nous impliquer plus dans l’histoire et mais aussi de s’attacher facilement et rapidement aux personnages de Chris, Eric et James.

Pour continuer sur les personnages, j’ai pu apprécier leur diversité. En effet, nous sommes en présence de trois personnages principaux mais aussi de nombreux personnages secondaires qui n’ont pas qu’un rôle de figurants mais bien leur importance dans l’intrigue. Ils sont très travaillés et les liens qui les relient sont bien distincts. C’est l’un des principaux points positifs de ce roman.

De nombreuses actions bien pensées ajoutent une bonne dose de suspense au roman. Plutôt rares au début, elles se multiplient dès le milieu du roman, ce qu’on ne peut qu’apprécier puisque ça ajoute un rythme soutenu à l’histoire, permettant ainsi au lecteur d’avoir envie d’en savoir plus.

La fin quant à elle, est toute aussi fournie en actions et en rebondissements. J’ai apprécié la présence d’un épilogue qui permet de bien conclure l’histoire et les aventures de nos trois jeunes amis. J’ai par contre trouvé un peu dommage qu’elle se finisse de façon incomplète, c’est à dire en laissant entrevoir une suite possible mais à parement non prévue.

Pour conclure, je garde de bons souvenirs de ce roman bien construit et très prenant. J’ai aimé la façon dont à été traité la magie dans l’histoire et les actions très bien menées. Les personnages sont bien décrits et ont chacun une personnalité bien définie. Le style de l’auteur est simple mais efficace, laissant le lecteur s’imprégner de l’ambiance du livre avec beaucoup de facilité. Un très bon roman qui à su me convaincre et que je vous recommande.

Très Bonne Lecture

Soeurs Sorcières de Jessica Spotswood

Écrit par Jessica Spotswood • Paru en 2013

395 pages

Filles, sœurs et sorcières.
Trois raisons de mourir.


Cate, Maura et Tess vivent dans une Angleterre imaginaire du début du XXe siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres. Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu’un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tous ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau…

« Sœurs Sorcières » est le premier tome d’une nouvelle série écrite par Jessica Spotswood et publiée par les éditions Nathan. Ce livre nous conte l’histoire de trois sœurs orphelines de leur mère. L’aînée : Cate, fait tout pour garder le secret qui pourrait leur coûter leur vie et leur liberté si il était découvert. Elles sont toutes trois sorcières et la sorcellerie est condamnée par les Frères dans cette Angleterre fictive du début du vingtième siècle.

La première chose qui m’a plu dans ce roman c’est l’époque à laquelle il se déroule. J’adore les livres qui se déroulent fin XIXème, début XXème siècle de part les mœurs, les coutumes et le style vestimentaire de l’époque. Dans cette série, l’époque est revisitée aux vues de l‘intrigue magique mais l’esprit reste là et c’est ce qui a fait que dès les premiers instants, je suis complètement rentrée à 100% dans l’univers du livre.

Le style de l’auteur est très naturel dans le sens où on enfile les pages s’en vraiment s’en rendre compte et surtout très rapidement. On a vraiment l’impression que les mots coulent tout seuls, s’assemblant avec merveille. Cela rend le livre accrocheur et assez addictif sans avoir besoin d’un suspense énorme. Pour tout dire, je n’ai pas réussis à décrocher et je l’ai lu en une journée presque d’une traite, ce qui est très rare pour moi !

Les personnages et leur histoire sont vraiment intéressants. On s’attache tout de suite aux trois filles mais surtout à Cate grâce à laquelle on peut vivre cette histoire. Leur secret est dur à cacher, raison de plus pour laquelle on se prend d’amitié pour ces trois filles qui essaient à tout pris d’être comme tout le monde mais pour qui il est très difficile de ne pas se renfermer sur elles-mêmes pour rendre leur secret mieux gardé.

Je peux facilement décrire la trame du livre comme légère et addictive. Bien qu’à la base une histoire de sorcières peut sembler vue et revue mais je trouve qu’ici l’auteur à sut lui donner un nouveau souffle. Ce premier tome en révèle très peu mais est vraiment prometteur. J’ai vraiment apprécié le fait que ce livre semble totalement réel, si on oublie tout ce qui à trait à la magie.

L’ambiance dans laquelle nous plonge ce livre est très agréable. Tous les ingrédients sont réunis pour en faire un très bon début de série, aucun défaut à l’horizon pour moi, ce livre ne pourrait pas être mieux écrit. On se représente très facilement les personnages comme les lieux s’y bien qu’on s’introduit très facilement dans l’histoire.

La fin est juste totalement inattendue. Au final on croit savoir à l’avance la façon dont va se terminer le tome et au dernier moment tout bascule. J’ai été soufflée par l’audace de l’auteure quant à cette fin, qui est du coup très réussie même si elle laisse un petit sentiment de frustration car pour en savoir plus, il va falloir attendre la suite !

Pour conclure, ce livre m’a conquise dès les premières pages et ce jusqu’à la fin. Les personnages sont attachants et l’époque choisie et la façon dont elle a été revisitée m’ont beaucoup plu. Je n’ai pas réussis à décrocher, si bien que je peux facilement dire que je l’ai dévoré du début à la fin. Vous vous doutez certainement après lecture de cette chronique qu’au final ce livre est un coup de cœur !

Coup de coeur

La Fille-Sortilège de Marie Pavlenko

Écrit par Marie Pavlenko • Paru en mars 2013

430 pages

« Six clans, six magies, six pouvoirs. Un destin »

Six clans dirigent la Cité. Chacun possède une magie qui permet de commander aux éléments et aux êtres vivants. De leur union dépend l’équilibre. Mais depuis quelque temps leurs pouvoirs s’affaiblissent. C’est pourquoi durant la Fête des Échanges tous les adolescents sont soumis à des épreuves,en vue d’être initiés.
Parce qu’elle a échoué, la jeune Erine est bannie, loin de sa famille et de son Clan. Condamnée à survivre dans la zone d’exil, elle va bientôt découvrir le sombre secret de la ville. Et le terrible complot qui menace de la détruire.

« La Fille-Sortilège » est un roman fantasy écrit par Marie Pavlenko et publié dans la collection Pandore des éditions Le Pré aux Clerc. Nous y rencontrons Érine, jeune fille vivant dans une grande cité où les clans règlent le rythme de la vie de chacun. Mais Érine ne fait partie d’aucun clan, elle a été bannie et n’apprendra jamais à utiliser la magie, condamnée à vivre en tant qu’exclue dans la zone orklas. Mais c’est dans l’ombre de cette zone qu’elle va découvrir que la majestueuse cité et ses clans ne sont pas vraiment ce qu’ils paraissent être.

Je me suis plongée dans ce monde avec beaucoup d’enthousiasme car je suis une adepte de fantasy et je dois dire que je n’ai vraiment pas été déçue. L’auteur nous plonge dans son univers en douceur et surtout elle ne nous en dévoile pas trop dès le début, nous laissant découvrir cette cité et ses clans tout au long de notre lecture, nous surprenant ainsi du début à la fin de l’histoire.

Le petit plus c’est évidement la présence d’une carte représentant la cité au début du roman. Celle-ci est superbement bien faite et aussi très utile, nous permettant de nous situer très précisément dans ce lieu imposant à chaque instant de l’intrigue.

L’univers que l’auteur à créé m’a tout de suite conquise. Son fonctionnement et ses subtilités sont richement travaillés. Le style épuré et sobre de l’auteur nous permet de nous représenter facilement les lieux, les personnages ainsi que cette ambiance bien particulière du secteur orklas et celle des clans. Ce style très posé rend la lecture très naturelle et les pages défilent sans qu’on s’en rende compte.

L’auteure à su me toucher par l’histoire du personnage d’Érine. Je me suis beaucoup rapprochée d’elle, de son passé mais aussi des épreuves qu’elle est entrain de vivre. Elle est très débrouillarde et ne se laisse pas abattre. Sa détermination m’a séduite. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage d’Arkadi et sa reconnaissance sans faille envers Érine.

L’intrigue quant à elle est très intéressante et on se prend vite au jeu d’Erine pour découvrir la vérité sur la cité. Le suspense n’est pas haletant mais quand même très présent. Le gros point positif c’est que l’auteur à sut la créer de façon très subtile. Il est vraiment très dur voir impossible (en tout cas pour moi) d’anticiper les événements clés de l’histoire.

La fin de l’histoire est quant à elle bien réussie dans le sens où la boucle est bouclée. Toutes mes questions ont trouvés leurs réponses et je n’aurais pas été contre l’éventualité d’une suite même si malheureusement la fille-sortilège est un tome unique.

Pour conclure, j’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Ce n’est pas un coup de cœur mais ce n’en est pas très loin car j’ai vraiment trouvé ce livre très accrocheur. Il m’a donné envie de découvrir d’autres livres de l’auteur mais aussi la collection Pandore dans laquelle il est publié. J’en retiendrais principalement la qualité de l’intrigue et le style d’écriture de l’auteur qui m’a conquise.

belle-decouverte

Chroniqué dans la cadre du Mois de Marie Pavlenko sur Bookenstock

Merlin : les Années Oubliées de T.A Barron

Écrit par T. A Barron • Paru en Janvier 2013

370 pages

Rejeté par l’océan, un garçon s’éveille sur une plage du pays de Galles. Il ne se souvient de rien, ni de son nom, ni de sa famille. Mais il est déterminé à découvrir qui il est – et d’où lui viennent ses mystérieux pouvoirs. Ses pas le mènent vers une île enchantée, une terre étrange dont le destin est étroitement lié au sien…

« Les années oubliées » est le premier tome de la série Merlin écrite par T.A Barron et publiée aux éditions Nathan. Emrys ne connaît rien de ses années d’enfance, il a été recueilli par Branwen après s’être échoué sur une plage et depuis, il est plutôt à l’écart des autres. Suite à un incident il va devoir quitter son village et partir à la quête de son passé, en espérant retrouver la mémoire et ses origines.

J’ai toujours été intriguée par les histoires se rapportant à Merlin et à la légende arthurienne, c’est pourquoi j’étais très emballée à l’idée de pouvoir lire ce livre. Avant même que l’histoire ne commence, l’auteur fait un « point » sur les différents auteurs qui ont pu parler du personnage et nous explique que c’est car il ne trouvais pas l’histoire des jeunes années de Merlin qu’il a voulu les imaginer. J’ai beaucoup aimé cette petite mise en bouche.

Au début, il m’a fallu un certain temps d’adaptation. Forcément même après lecture du résumé, on pense tout de suite au Merlin assez âgé, sur de lui et là on se retrouve avec un petit garçon perdu dans l’oubli de son passé. Une fois cette « étape » passé, j’ai plutôt bien adhéré à l’histoire.

J’ai apprécié la façon dont l’auteur à pu imaginer Merlin étant plus jeune. Sa personnalité et sa vie me paraissent tout à fait plausible. Il a réussit à expliquer des éléments qui caractérisent Merlin mais qui n’étaient pas expliqués dans les écrits sur sa vie comme par exemple sa seconde vue, son fonctionnement et la façon dont il l’a obtenue.

Comme je l’ai déjà évoqué, j’ai aimé la personnalité d’Emrys. Son coté fragile et fort à la fois est bien travaillé. Sa détermination à connaître son passé le guide même si une personne qui en sait bien plus qu’elle ne veut bien le laisser paraître ne l’aide pas à avancer comme il le voudrait. Ce but ultime le guide et le fait quelquefois passer pour un garçon égoïste mais au fond de lui c’est un personnage très attachant.

Les lieux que nous permet de découvrir ce premier tome sont vraiment très diversifiés, passant d’un petit village quelconque à des lieux beaucoup plus variés et surprenants. Ils sont vraiment dignes du coté mythique qu’on connaît bien aux histoires de Merlin.

Les autres personnages ne sont pas très nombreux, bien qu’à la fin ils se multiplient de façon assez significative. J’ai été touché par le mystère qui plane autour de Branwen et les révélations qu’on obtient à son sujet. J’ai aussi beaucoup apprécié la joie de vivre de Rhia. et la fidélité du faucon.

Bien que ce livre soit destiné aux jeunes à partir de 11 ans, je trouve que l’intrigue est vraiment très bien travaillée. Les éléments se coordonnent de façon claire et bien trouvée. L’auteur à su être créatif et ingénieux dans sa quête de l’enfance de ce personnage légendaire.

Pour conclure, j’ai apprécié ma lecture de ce premier tome et j’ai hâte de découvrir ce que va continuer à imaginer l’auteur dans la suite. Je trouve qu’il a su prendre les informations que tout le monde connaît et les expliquer de façon plausible pour recréer le passé inconnu du jeune Merlin. Un livre que j’ai donc trouvé très intéressant à découvrir.

bonne-lecture