Ever Dark de Veronica Rossi

Écrit par Veronica Rossi • Paru en Septembre 2013

400 pages

Après leur séparation forcée, Aria et Perry laissent éclater leur passion au grand jour. Ils doivent pourtant se rendre à l’évidence : la tribu de Perry n’accepte pas la présence d’Aria, une Sédentaire. Aria décide alors de rejoindre seule la tribu des Cornans. La route est dangereuse mais, là-bas, la jeune fille pourra obtenir des informations sur le Calme Bleu, le seul endroit où l’Ether ne frappe pas, laissant aux hommes une chance de survie.

« Ever dark » de Veronica Rossi est le second tome de la série de l’impossible publiée par les éditions Nathan. Aria et Perry se retrouvent enfin mais pour une courte durée. Les tempêtes d’Éther se font de plus en plus présentes et dangereuses et Aria doit absolument trouver le calme bleu si elle veut sauver Talon et la tribu. Sa route va la mener seule chez les Cornans car Perry doit assurer son rôle de chef de clan en ces temps difficiles.

La première chose que j’ai pu apprécier c’est la présence d’un résumé du tome précédent avant le premier chapitre. C’est rare qu’on en trouve un dans les tomes d’une série et pourtant ça devrait vraiment se démocratiser car ça n’a que des avantages. Tout d’abord, j’ai pu me remémorer facilement et rapidement les événements importants du premiers tome. Je trouve qu’on apprécie de ce fait beaucoup mieux les premiers chapitres de la suite d’une série quand il y a un tel résumé car ça permet de tout de suite savoir à qui correspond tel personnage, tel lieu et de ne pas être un peu « perdu » au démarrage.

Vous l’aurez compris, c’est avec une grande aisance que je me suis plongée dans cette histoire qui m’avait vraiment beaucoup plu dans le tome précédent. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé cette suite alors que la fin m’avait beaucoup marquée. Au final je ressors très satisfaite de cette lecture car elle a su répondre à mes attentes.

L’histoire est encore une fois bien construite et travaillée. Son rythme est d’ailleurs bien plus soutenu que dans le premier tome ce qui m’a tout de suite conquise. J’ai aimé son coté beaucoup plus difficile avec des événements plus « tragiques » et graves qui justifient complètement la recherche de ce fameux Calme Bleu et donc l’intrigue.

Les moments que j’ai préférés sont ceux qui se déroulent après que Perry et Aria se séparent pour mener à bien leurs quêtes et devoirs respectifs (attention je ne dis pas là ne pas aimer les voir ensemble). J’ai juste trouvé que ça enrichissait le roman car la narration se déroule alternativement avec Perry puis Aria (comme dans tout le livre) mais comme ils sont dans des lieux très différents et vivent des aventures totalement différentes, on a presque l’impression de vivre deux histoires alors qu’au final leur deux quêtes sont très liées.

J’ai continué de me rapprocher des personnages notamment d’Aria. Tout comme l’histoire, ils évoluent au rythme des chapitres, des doutes, des craintes et des épreuves qu’ils doivent endurer. J’ai particulièrement aimé une rencontre avec un nouveau personnage qui tourne trop vite au court selon moi mais dont je garde un très bon souvenir. J’ai été également très surprise par la redécouverte d’un autre personnage qui nous dévoile son vrai visage dans ce tome et non plus une facette de lui-même.

Le mystère de ce roman est très présent et les incertitudes concernant le Calme Bleu nombreuses. Le suspense est donc omniprésent tout au long du roman. J’ai vraiment beaucoup accroché à cette intrigue dès les premiers instants et celle-ci atteins son paroxysme à la fin, me laissant très enthousiaste pour la suite, que j’attends avec impatience.

Pour conclure, ce deuxième tome fut à la hauteur de mes attentes. J’avais beaucoup aimé le premier mais j’ai complètement adoré celui-ci, frôlant d’ailleurs le coup de cœur de très près. Un second tome très complet, qui dévoile certains points de l’intrigue et qui soulève en même temps de nouveaux mystères. Je l’ai lu très rapidement car le suspense, l’intrigue haletante et mon attachement pour les personnages m’empêchaient de m’arrêter dans ma lecture. C’est dons une très bonne série, et je vous la recommande !

belle-decouverte

Never Sky Tome 1 de Veronica Rossi

Écrit par Veronica Rossi • Paru en Septembre 2012

380 pages

Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l’abri du danger. Mais un jour, accusée d’un crime qu’elle n’a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d’Éther.

Sa seul chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu’il lui inspire, Aria n’a d’autre choix que de lui proposer un marché… qui va bouleverser leur vie à jamais.

« Never Sky » est le premier roman de Veronica Rossi et aussi le premier tome de la série de l’Impossible. Le monde est bien différent depuis que l’Éther à envahit le ciel, des hommes vivent sous des capsules pour subsister dans l’irréel et d’autres au dehors de celles-ci vivent une triste réalité : la faim, la survie, le danger et les aléas du ciel sont leur quotidien. Aria fait partie de ceux vivant sous les capsules, c’est une Sédentaire, mais suite à une fausse accusation elle se retrouve au dehors, dans ce monde hostile qu’elle ne connaît pas, sur la terre des Étrangers.

Ce livre commence de façon assez banale mais présente des faits assez inédits. Des capsules, des domaines, une vie bien différente de la notre, c’est le moins qu’on puisse dire. Ici la technologie est confrontée aux aléas de la nature. Deux mondes différents dans un seul qui doivent cohabiter. Malgré ce cadre prometteur, je n’ai pas vraiment été emballée par les premiers chapitres, je trouvais que les informations n’étaient pas assez dosées, on en donnait un peu trop sans pour autant rendre les choses claires à mon goût et ce décalage trop important avec notre réalité m’a un peu déstabilisée.

Malgré cela, dès le moment où Aria quitte la capsule, j’ai eu un réel déclic pour ce livre alors que je ne m’y attendait absolument pas ! C’est pourtant un moment très dur pour elle qui aurait du finir de me déstabiliser et pourtant c’est ce moment là qui a commencé à me faire apprécier ce livre. Je n’arrive pas à expliquer ce retournement de situation mais ce qui est sur c’est qu’il s’est confirmé petit à petit au fil des pages. Je n’ai été déçue à aucun moment après ça.

Aria s’humanise beaucoup au fil de ce livre, elle comprend que l’irréel n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux pour elle et malgré les dangers de l’extérieur, elle s’accoutume peu à peu à sa nouvelle aventure sans pour autant renoncer à retourner chercher sa mère dans la capsule Euphorie. Sa personnalité m’a beaucoup plu et je me suis vite rapprochée d’elle. Au début par sa fragilité et par la suite par la forte personnalité qui grandissait en elle.

Perry est lui aussi un personnage très complexe qui a su me toucher par sa sensibilité cachée et son histoire assez dure. Comme Aria, il se dévoile peu à peu, ce que j’ai beaucoup apprécié. Les dons des Étrangers ont apportés beaucoup à ce livre, surtout à travers lui.

La trame de l’histoire est bien construite, alléchante et attrayante. J’ai vraiment bien aimé ce que l’auteure avait à nous raconter. Le gros point positif est le coté assez inédit de l’histoire et le fait que je me suis énormément attachée aux personnage et à leur vécu.

La toute fin du livre, c’est à dire les toutes dernières phrases m’ont subjuguées. C’est une fin parfaite selon moi, que j’ai relu plusieurs fois avant de refermer complètement le livre. Une fin qui dit tout sans rien dire. Quand j’ai vu que j’allais devoir attendre un an avant la parution de la suite j’étais un peu désemparée car j’aime bien quand l’histoire est encore bien fraîche dans ma mémoire quand je lis une suite mais au final je me suis dit que je n’aurais qu’a relire la dernière page pour retrouver toutes les sensations que m’ont procuré cette histoire.

En bref, c’est un livre qui démarre un peu trop vite à mon goût et qui m’avait un peu perdue, malgré ça il a su me retrouver assez vite pour me transporter dans l’histoire pour mon plus grand plaisir. L’auteure sait travailler ses personnages et les faire évoluer, ce qui est tout à fait génial pour le lecteur. J’attends avec impatience la suite car ce livre m’a vraiment surprise et ce de façon très positive !

Merci aux éditions Nathan pour ce partenariat.