Glitch Tome 3 d’Heather Anastasiu

Écrit par Heather Anastasiu • Paru en Novembre 2013

  468 pages

La bataille ultime est proche de son terme, et tout espoir semble s’être envolé : Zoé et ses compagnons de la Résistance battent en retraite après avoir perdu leur base et leur chef. Ils sont écrasés en nombre et en puissance de feu par l’omnipotente corporation qui a asservi le monde. A sa tête, la cruelle Chancelière est à deux doigts d’exécuter un plan à même de détruire la quasi-totalité de l’humanité.
La seule option qu’il reste à Zoé, c’est de réaliser son rêve de toujours : mettre un terme à l’odieux système du Lien, et de ce fait libérer la population du joug informatique qui bride leurs pensées et leurs émotions, en espérant ainsi déclencher une révolution. La mission de Zoé d’infiltrer la redoutable Communauté est presque impossible, mais elle est pourtant la seule à pouvoir la mener à bien.

« Insurrection » est le troisième et dernier tome de la trilogie Glitch écrite pas Heather Anastasiu et publiée dans la collection R. Nous retrouvons Zoé qui est bien décidée à mettre fin au règne cruel et inhumain de la Chancelière Bright. Mais avant de pouvoir agir, le repaire de la Fondation est détecté, obligeant la résistance à fuir mais tout ne se passe pas comme prévu, ce qui va mettre en péril leur mission. Leur destin est désormais coupé en deux solutions et les visions d’Adrien n’arrivent pas à se décider sur l’issue des événements. Chaque choix compte pour déterminer cet avenir incertain et ils seront nombreux …

J’ai vraiment apprécié de pouvoir enfin découvrir la suite et fin de Glitch. En effet, bien que mes avis sur les précédents tomes furent tous assez incertains puisque j’en attendais toujours plus et que certains choix de l’auteur avaient pu me déranger, je peux vous dire que celui que j’ai sur ce tome est bien clair : j’ai vraiment beaucoup aimé !

Une bonne moitié du roman m’a vraiment surprise car je dois dire que je m’attendais à plus d’actions tout au long de l’histoire et au final l’auteur a rendu celle-ci plus poussée sur les émotions notamment au milieu du roman où les actions avaient un rôle secondaire. Si je suis aussi surprise c’est car je n’ai pas été le moins du monde déçue alors que je m’attendais vraiment à beaucoup d’actions. Au contraire, j’ai beaucoup aimé cette partie du roman.

Les personnages n’évoluent pas tant que ça mais comme ça avait été très travaillé dans le second tome, ça ne m’a pas gênée. Bien au contraire, je pense que ça m’a encore plus rapproché d’eux puisqu’ils restent eux-mêmes et fidèles à leur image.

Adrien est l’exception à la règle puisque c’est presque comme la venue d’un nouveau personnage tellement il a changé suite à ce qu’il a pu vivre. Ce renouveau m’a un peu déstabilisée au départ mais au final j’ai su apprendre à le redécouvrir et je trouve que le roman a été enrichi par ce changement radical sur l’un de ses personnages principaux.

La relation nouvelle entre cet Adrien dévasté et Zoé qui cherche coûte que coûte à retrouver le garçon qu’elle a aimé et aime encore ajoute une plus-value au roman. En effet, cette relation instable voir compromise est présente du début à la fin du roman. J’ai beaucoup apprécié ce choix car j’ai trouvé que ça avait vraiment ajouté quelque chose d’intéressant au roman, comme une sorte de seconde intrigue ou il y avait autant de suspense que pour celle sur l’avenir de la résistance.

La fin est vraiment très intense et je l’ai adoré. C’est bien simple, à un certain moment, il m’a été impossible de remettre la suite de ma lecture à plus tard et j’ai ainsi dû continuer jusqu’à la dernière phrase sans m’arrêter tellement les actions et l’importance de certains choix ont rendu cette fin incroyablement addictive.

Pour conclure, ce tome a répondu à toutes mes attentes. En effet, j’ai vraiment pu apprécier les différents choix de l’auteur pour clore sa trilogie et je les approuve tous. Un troisième tome qui a su me convaincre grâce à un changement radical chez Adrien et à la volonté sans faille de Zoé. La fin est totalement géniale et pleine d’actions et de choix décisifs, ce que je n’ai pu qu’adorer. J’ai vraiment frôlé le coup de cœur pour ce dernier tome !

belle-decouverte

Publicités

Les Cités des Anciens Tome 3 La Fureur du Fleuve de Robin Hobb

Écrit par Robin Hobb • Paru en Juin 2012

350 pages

Dans ce troisième volume, les tensions se nouent et s’accentuent.
Graffe prétend plus que jamais régenter le groupe et se heurte à la révolte de Thymara, qui n’accepte pas qu’on lui dicte sa conduite ; Sédric, après avoir volé le sang du petit dragon cuivré, tombe malade et constate avec effroi d’étranges modifications chez lui ; Leftrin découvre enfin l’agent de son maître-chanteur et se trouve désormais face à un choix terrible ; et Mise doit, elle aussi, décider entre son amour pour le capitaine et sa vie de femme mariée.

« La Fureur du Fleuve » est le troisième tome de la série « Les Cités des Anciens » de Robin Hobb. Dans ce livre, nous continuons les aventures des gardiens, des dragons, de l’équipage du Mataf et d’Alise. Chacun vaque à ses occupations habituelles sans se douter qu’il y a tout un tas d’affaires cachées au sein même de ce groupe qui paraissait si uni. Sédric continue son trafic, ce qui lui joue des tours. Le capitaine Leftrin quant à lui découvre qu’un membre de son équipage tient à le faire chanter et doit faire des choix par amour et par fierté et Alise quant à elle s’émancipe toujours plus, étant sur la bonne voie pour devenir une aventurière. Quand l’univers des eaux acides joue des tours à nos protagonistes, l’histoire peut continuer …

Ce tome est sans conteste la continuité de cette série que j’adore. L’ambiance reste la même : des lieux inaccueillants et pourtant une intrigue complexe qui vous tiens en haleine sans pour autant multiplier les actions, avec Robin Hobb, tout est dans la finesse des complots, des non-dits et des pensées des personnages quand ils se retrouvent face à eux même et à leurs choix.

Comme je l’avais certainement déjà dit dans l’un de mes précédents avis sur les autres tomes, les personnages sont vraiment l’atout de cette série. Leur évolution au fil des tomes est flagrante mais tout reste très naturel et possible car les changements s’opèrent au fil des pages et selon les péripéties auxquelles ceux-ci sont confrontés

Dans ce tome, j’ai apprécié de retrouver l’Alise simple et un peu naïve des autres livres, mais surtout son évolution. Elle devient une battante et une « presque » vraie aventurière. Je trouve son évolution judicieuse car Alise n’en devient que plus attachante.

Ensuite, j’ai retrouvé un certain attachement à Sédric, perdus dans le tome deux à cause de ses actes que je ne cautionnais pas. A présent, même si je ne réussis toujours pas à le porter dans mon cœur, je me rends compte que ce tome et surtout la fin lui rend un peu de son allure.

En ce qui concerne les gardiens, leurs personnalités mais surtout leurs mœurs évoluent et ce aux dépend de Thymara qui perd ses repères. Elle ne sait pas si elle doit continuer à vivre avec les lois qui lui ont été apprises à sa naissance ou si elle doit, comme les autres, revendiquer ses droits en tant qu’humaine.

Le style de l’auteure est toujours aussi prenant et envoutant, ce n’est pourtant pas un petit livre et je n’ai pas pour habitude de lire vite et pourtant je l’ai dévoré en très peu de temps. Je suis encore une fois émerveillée par cette prestance de l’auteur dans les mots qu’elle utilise. Tout est fluide et tellement naturel qu’on ne voit pas les pages défiler, je crois que c’est l’atout le plus envoutant de ce livre et de cette auteure.

La fin de ce tome annonce de grands changements pour les suivants car la situation est modifiée du tout au tout, suite à un grand bouleversement. Le suspense de cette fin était tellement insupportable, que j’ai finis les 150 dernières pages du roman d’une traite, sans pouvoir m’arrêter. C’est sans contexte les pages que j’ai le plus appréciées de ce tome même si elles m’ont laissé entrevoir un léger défaut à ce tome : en effet, bien que pleine de rebondissements, cette fin m’a laissée sur ma faim ! C’est pourquoi j’attends le prochain tome avec une impatience que je peux difficilement cacher.

Pour conclure, c’est avec bonheur que j’ai retrouvé l’équipée de ce livre durant ma lecture que j’ai trouvé beaucoup trop courte à mon gout ! Les personnages évoluent, on se rapproche de plus en plus d’eux. Chaque action à son importance dans ce roman et tout est lié avec merveille. La fin me laisse un gout de trop peu, j’en aurais voulu encore plus mais pour cela il me suffit juste d’attendre le prochain tome. Inutile de préciser que mon coup de cœur pour cette série a continué avec ce tome !

coup-de-coeur

Merci aux Éditions J’ai lu pour ce partenariat et au forum Mort Sure de Lecture.